ianoukovitch dit n'avoir jamais donné l'ordre à la police de tirer
ianoukovitch dit n'avoir jamais donné l'ordre à la police de tirer © reuters
**L'ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch a tenu une conférence de presse en Russie aujourd'hui. Il a promis de poursuivre son combat contre les nouvelles autorités et a dénoncé la politique "irresponsable" des Occidentaux.** C'est la première fois que Viktor Ianoukovitch s'exprime depuis sa destitution il y a une semaine. L'ancien président ukrainien a promis de combattre les nouvelles autorités au pouvoir à Kiev. Il les présente comme "une bande de pro-fascistes et néo-nazis". Il a dénoncé l'indulgence des Occidentaux envers les manifestants "extrémistes" de Maïdan, la place de l'Indépendance. Des manifestants "seuls responsables des violences qui ont fait des dizaines de morts" selon lui. Il juge d'ailleurs "illégale" l'élection présidentielle anticipée du 25 mai, à laquelle il ne se présentera pas. Concernant Ioulia Timochenko, libérée de prison samedi dernier, le président déchu a rappelé que l'accord gazier qu'elle a conclu avec la Russie avait coûté plus de 20 milliards de dollars à l'Ukraine. Face aux rumeurs de partition du pays, il a estimé que la [Crimée](http://www.franceinter.fr/depeche-le-drapeau-russe-flotte-sur-les-batiments-de-crimee) devait rester au sein de l'Ukraine en conservant son statut d'autonomie.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.