Le nord de l'Angleterre touché par des inondations "sans précédent"
Le nord de l'Angleterre touché par des inondations "sans précédent" © Sipa / John Giles

A l'issue d'une réunion de crise, le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé l'arrivée de renforts militaires dans le nord de l'Angleterre, touché par des inondations sans précédent.

Dans certaines rues, le bateau pneumatique a remplacé la voiture. Les fortes pluies de ces derniers jours ont balayé le nord de l’Angleterre, villes et les villages se retrouvant sous les eaux. Dans les comtés du Yorkshire et du Lancashire, des centaines de personnes ont été évacuées préventivement samedi. Ce dimanche, une trentaine d’alertes ont été lancées pour signaler une montée des eaux potentiellement mortelle. Des milliers de foyers étaient privés d’électricité dimanche matin.

« C’est de pire en pire, il pleut vraiment très fortement depuis la nuit dernière », raconte un habitant.

Il pourrait encore y avoir en 24 heures l’équivalent d’un mois de précipitations, a indiqué le secrétaire d’État britannique à l’Environnement

Par endroits, les sacs de sable viennent à manquer. Une unité du second bataillon du régiment du duc de Lancaster est mobilisée pour aider les résidents et participer aux évacuation. La Croix rouge britannique est également à pied d’œuvre.

Inondations en Grande-Bretagne
Inondations en Grande-Bretagne © Sipa / John Giles

Dans le nord-ouest de l’Angleterre des inondations avaient déjà fait au début du mois des dégats estimés à plusieurs centaines de millions d’euros, posant la question de l’efficacité des dispositifs anti-inondations.

En Grande-Bretagne, pays insulaire, près d’un logement sur cinq est menacé par les inondations, selon l’Association des experts immobiliers.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.