Sommés de se convertir à l'Islam ou de payer l'impôt des non-musulmans, les chrétiens de Mossoul fuient les Djihadistes de l’État Islamique en Irak et au Levant qui contrôlent la région.

l'etat islamique en irak et au levant proclame le "califat" islamique
l'etat islamique en irak et au levant proclame le "califat" islamique © reuters

La population chrétienne de Mossoul a quasiment disparu en dix ans. De 100 000 personnes, elle est tombée à 5000 avant l'arrivée des Djihadistes. Aujourd'hui, il n'y aurait pas plus de 200 chrétiens dans la ville irakienne.

"L'Islam, l'Impôt des non-musulmans ou le Glaive"

Les combattants sunnites de l'Etat Islamique avaient laissé aux chrétiens jusqu'à hier, samedi midi, pour seplier à leurs exigences ou pour quitter le "califat" qu'ils ont proclamé dans les zones d'Irak et de Syrie qu'ils contrôlent.

Les responsables de la communauté chrétienne ont conseillé de ne pas négocier avec les Djihadiste et de s'en aller. ces dernières semaines, l'organisation Human Rights Watch a accusé l'Etats Islmaique de meurtres et d'enlèvements visant les minorités religieuses dans la région de Mossoul.

Plus d'une centaine de persone a pris la fuite hier après midi, vers des localités contrôlées par les forces kurdes au sud-est de Mossoul.

Nous sommes ici depuis près de 2.000 ans et soudain des étrangers arrivent et nous chassent de chez nous

De nombreux chrétiens ont été arrêtés à la sortie de la ville et contraints d'abandonner aux Djihadistes tout ce qu'ils emportaient avec eux.

► ► ► A LIRE AUSSI |l'Etat islamique en Irak et au Levant c'est quoi?

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.