Samedi, à Bagdad, l’une des plus importantes milices du pays a organisé un défilé militaire pour montrer sa puissance.L’Armée du Mahdi, commandée par le leader chiite Mokatat el Sadr, est l’une des milices qui a le plus affronté les Américains. Elle était en sommeil ces dernières années, mais cette parade prouve qu’il va falloir de nouveau compter sur elle.

L'ambiance est tendue dans la capitale que les djihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) n'ont pourtant pas réussi à atteindre.

►►► LIRE | L'offensive djihadiste s'étend à la frontière syrienne

Les forces de sécurité sont plus présentes et des milices chiites, comme l'Armée du Mahdi, opèrent ouvertement. Des unités antiterroristes ont été récemment déployées dans l'ouest de la capitale en raison de la crainte de "cellules terroristes dormantes".

►►►ALLER PLUS LOIN | L'armée irakienne prête à la contre-offensive

Irak : l'armée tente de résister
Irak : l'armée tente de résister © Idé
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.