Le ballet diplomatique pour aboutir à la trêve semble bien lointain dans la bande de Gaza où une école a été bombardée ce jeudi par l’armée israélienne. Il s’agit d’une école de l’Agence de l’ONU. Bilan 15 morts dont surtout des enfants.

Une école qui abritait des enfants réfugiés

Gaza une école de l'ONU bombardée
Gaza une école de l'ONU bombardée © MaxPPP

Cette école de l’Agence de l’ONU pour l’aide aux réfugiés palestiniens est située dans le nord de la bande de Gaza, à Beit Hanoun. Elle abritait des personnes déplacées par les combats. Depuis le 8 juillet, début de l’opération israélienne, 140 000 civils se sont réfugiés dans ces écoles de l’ONU.

Un massacre

L’agence des Nations Unies a vainement essayé d’organiser une trêve pour évacuer le bâtiment autour duquel les combats font rage. De nombreux enfants sont morts, ainsi que des employés de l’ONU. 200 blessés ont été transportés vers l’hôpital de Beit Hanoun où le directeur dénonce un massacre.

Mathilde Lemaire s'est rendue dans cet hôpital, elle y a rencontré les survivants et les blessés

L’armée israélienne a promis une enquête sur ce drame, elle n’exclut pas qu’une roquette du Hamas soit responsable du bombardement de l’école.

Depuis le début de l’opération israélienne sur la bande de Gaza, 777 Palestiniens ont été tués, dont une majorité de civils, au moins 4750 personnes ont été blessées. Le bilan, côté israélien, est de 32 morts dont 3 civils.

► ► ► A LIRE AUSSI | Gaza : Israël soupçonné de crimes de guerre

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.