Un checkpoint israélien à Jérusalem
Un checkpoint israélien à Jérusalem © Reuters / Ronen Zvulun

Comment mettre un terme à la violence qui secoue Israël et les territoires palestiniens depuis une dizaine de jours ? L'Etat hébreu a commencé à installer des postes de contrôle autour de Jérusalem-est ce mercredi.

La plupart des auteurs d'attentats sont issus de cette partie palestinienne de la ville annexée et occupée par Israël. "La police est en train d'installer des postes de contrôle aux sorties des villages et des quartiers de Jérusalem-est ", partie palestinienne de Jérusalem annexée et occupée par Israël, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Un premier attentat à l'arme à feu

Cette mesure est l'une des dispositions annoncées dans la nuit par le gouvernement israélien en réaction au nouveau cap franchi par les violences entre Palestiniens et Israéliens. Trois Israéliens ont été tués et de nombreux autres blessés mardi à Jérusalem dans une attaque à la voiture bélier et dans le premier attentat à l'arme à feu dans un bus depuis le début de l'escalade le 1er octobre.

Le gouvernement français se mobilise

"La France fera tout pour éviter une escalade " a dit ce mercredi matin le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll. Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, a eu son homologue John Kerry au téléphone plus tard dans la journée.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.