[scald=21169:sdl_editor_representation]JERUSALEM (Reuters) - Israël va expulser samedi au moins 120 passagers soupçonnés d'être des militants pro-palestiniens venus apporter leur soutien à la cause palestinienne à l'aéroport de Tel Aviv, a rapporté un porte-parole de la police.

"Plus de 120 passagers ont été interdits d'entrée et sont dans l'attente de leur expulsion pour des raisons de sécurité, ils quitteront le pays dans les prochaines 48 heures", a indiqué le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.

Vendredi, des militants pro-palestiniens de plusieurs pays européens avaient tenté d'embarquer à bord d'avions pour Tel Aviv où ils entendaient envahir l'aéroport Ben-Gourion pour défier les restrictions d'accès imposées par les autorités israéliennes à la Cisjordanie occupée.

Cette manifestation survient après le blocage par la Grèce d'une flottille visant à briser le blocus maritime imposé par Israël à la bande de Gaza.

Des centaines de passagers ont été interrogés à leur arrivée à l'aéroport Ben-Gourion de Tel Aviv vendredi et ont été autorisés à rester, a indiqué Rosenfeld. Les derniers militants pro-palestiniens sont arrivés tôt samedi matin en Israël.

Ori Lewis, Marine Pennetier pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.