Un séisme de magnitude 6,5, le plus puissant en Italie depuis 1980, a de nouveau frappé dimanche le centre de la péninsule provoquant des destructions et miraculeusement aucun mort

A Rieti, évacuation d'un hôpital, après le nouveau séisme de dimanche
A Rieti, évacuation d'un hôpital, après le nouveau séisme de dimanche © Reuters / Emiliano Grillotti

Malgré la puissance de la secousse, le bilan humain se limite pour l'instant à une vingtaine de blessés. L'épicentre du tremblement de terre se trouvait à 70 km environ à l'est de Pérouse. De nombreux édifices, déjà fragilisés par les séismes de ces deux derniers mois, se sont écroulés, c’est le cas de la célèbre basilique San Benedetto de Norcia, l'un des plus beaux villages d'Italie, située en Ombrie tout près de la région des Marches.

Il s'agit du plus puissant séisme enregistré en Italie depuis le tremblement de terre du 24 août dernier qui a fait quelque 300 morts dans le centre du pays, notamment dans le secteur d'Amatrice. Des milliers de répliques se sont produites depuis. A Amatrice, comme le montre ce reportage de la RAI, la télévision publique italienne, ou les nouvelles secousse ont produit l'écroulement de bâtiments qui avaient jusque là résisté.

Des milliers de déplacés

Le séisme de fin août a laissé 2 500 personnes privées de logement. Les secousses de mercredi ont obligé les autorités à demander à 4 000 de quitter leur domicile. A Norcia, des dizaines de personnes ont été transportées dimanche soir vers la côte adriatique. Le nombre de "déplacés" ne cesse d'augmenter, on parle même de 100 000 si la crise sismique ne se termine pas... Or, selon un sismologue italien, les tremblement de terre qui secouent le centre de l'Italie depuis deux mois pourraient se poursuivre encore pendant des semaines du fait d'un "effet domino" le long de la ligne de faille des Appenins.

A Rome, la correspondance d'Antonino Galofaro

La puissance de la secousse a également entraîné des éboulements et de nombreuses routes dans le centre de l'Italie ont été coupées. La terre a tremblé également à Rome, où le métro a été mis à l'arrêt pour procéder à des vérifications. La façade du Colisée inspectée ainsi que les principales basiliques. Le séisme a été ressenti jusqu'à Bolzano, près de la frontière autrichienne, ainsi qu'à Naples ou même dans les Pouilles, à la pointe sud de la botte.

Nouveau séisme dans le centre de la péninsule
Nouveau séisme dans le centre de la péninsule © Visactu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.