Arnaud Guérin, géologue et photographe spécialiste de l’Islande, est en voyage là-bas pour quelques jours avec des volcanologues amateurs. Il raconte au micro de Daniel Fiévet…

Neige sur le volcan islandais Hekla
Neige sur le volcan islandais Hekla © Getty / Mark A Paulda

Arnaud Guérin est l'auteur d'Islande, les clefs pour bien voyager (Glénat). Le photographe géologue se trouvait hier dans les parages du volcan Hekla, en Islande. Il racontait son voyage en quelques mots à Daniel Fiévet, en direct dans "Le Temps d'un bivouac".

Devant lui, le paysage est lunaire, avec des scories et des mousses vert fluo.

Cascade Háifoss près du volcan Hekla au sud de l'Islande
Cascade Háifoss près du volcan Hekla au sud de l'Islande © Getty / Mataya

Hekla est le volcan actuellement le plus actif d’Islande (plus de 20 éruptions depuis 874 !); nous sommes actuellement dans l'attente de sa prochaine éruption - qu'on soupçonne importante. Pour Arnaud Guérin "Tous les voyants sont au vert" - ou du moins, précise-t-il, "les voyants sont au vert pour les volcanologues ; ils sont au rouge pour les gens qui vivent sur place".

L’éruption peut arriver dans quelques secondes, comme dans quelques années… "C’est toute l’incertitude de la science !" philosophe-t-il.

Le volcan Hekla en Islande, lors de son éruption en 2000
Le volcan Hekla en Islande, lors de son éruption en 2000 © Reuters / STR New

Très actif, très violent, ce volcan a une histoire sombre. Au Moyen-Âge, il était considéré comme l'une des portes des Enfers.

En 1947, il avait eu une éruption particulièrement impressionnante : commencée le 29 mars, l'éruption s'était arrêtée l'année suivante, le 21 avril 1948 ! Une de ses éruptions, environ 1000 ans avant JC a projeté tellement de roches dans l'atmosphère que la température dans l'hémisphère nord a diminué pendant près de 18 ans. En 1709, la chute de températures était telle qu'on pouvait traverser du Danemark à la Suède à pieds ! Et en France, la famine s'était installée, le prix du blé étant quintuplé...

Des conséquences impressionnantes... qui peuvent aussi devenir politiques : rappelons que les conséquences climatiques de l'éruption du Laki, un volcan voisin, en 1783 avaient entraînés - entre autres causes - la Révolution française.

L'obejctif d'Arnaud Guérin est de remonter bien plus tôt dans l'Histoire : "comprendre comment s’ouvre cet Océan Atlantique qu’on a la chance de voir dans cette jeune île qui s’est formée il y a moins d’un million d’années". Avec un groupe de volcanologues amateurs, il à prévu de parcourir les Hautes terres d'Islande (au sud) pendant 18 jours. Notez que les "Hautes Terres", en Islande, ça commence à 300 mètres d'altitude... Dans ces terres, la végétation disparaît et le tellurique s’unit avec le volcanique pour créer ces paysages de Début du monde.