cuba kerry
cuba kerry © MaxPPP / EPA/MAXPPP

John Kerry est arrivé aujourd’hui à Cuba pour rouvrir officiellement l'ambassade des Etats-Unis et hisser le drapeau au fronton de la chancellerie. C’est la première fois depuis 1945 qu’un chef de la diplomatie américaine se rend à La Havane.

Symbole de la reconciliation entre les deux ennemis de la guerre-froide, le drapeau américain flotte a nouveau sur le Malecón à La Havane. La bannière étoilée a été hissée à 14H40 heure locale, 54 ans après avoir été baissée, lors que les Etats-Unis avaient décidé de rompre les liens diplomatiques avec Cuba.

Le drapeau a été hisé par les Marines qui l'avaient abaissé en 1961

Ce sont les trois Marines - Jim Tracy, F.W. Mike East et Larry C. Morris - qui avaient abaissé en 1961 le drapeau flottant au fronton de la représentation diplomatique qui l'ont hissé à nouveau, scellant la nouvelle entente des ex-ennemis de la Guerre froide.

Dans son discours, John Kerry a répété sa ferme opposition à l'embargo américain imposé à Cuba depuis 1962, estimant qu'en "50 ans, il n'a jamais fonctionné". "Lever l'embargo permettrait d'obtenir les plus grands changements dans les plus brefs délais".

cuba drapeau
cuba drapeau © Reuters / POOL New

Washington et La Havane ont rétabli leurs relations diplomatiques et rouvert leurs ambassades le 20 juillet, après 54 ans d'interruption, selon les termes d'un rapprochement historique annoncé le 17 décembre par les présidents Barack Obama et Raul Castro. Les deux gouvernements, adversaires de la Guerre froide, avaient rompu leurs liens diplomatiques en 1961.

A l'occasion de cette visite historisque, retour sur un demi-siècle de rebondissements politiques et diplomatiques.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.