virgine journalistes
virgine journalistes © Radio France

Une reporter et un caméraman d'une chaîne de télévision locale en Virginie (est des Etats-Unis) ont été abattus lors d'un direct mercredi matin, selon les images de l'incident et l'employeur. La police a finalement arrêté le tireur, qui a été transporté à l'hôpital pour "des blessures graves". Il s'agit d'un ex-employé de la chaîne, qui aurait agi par mécontentement.

Le tireur qui a tué mercredi en direct une reporter et un caméraman en Virginie (est des Etats-Unis)a lui-même filmé la scène où il les abat, et diffusé des vidéos sur ses comptes Twitter et Facebook. On peut le voir, sur la dernière vidéo de l'utilisateur du compte "àbryceïwilliams7", brandir un pistolet visant une journaliste

Visiblement personne ne remarque l'arme brandie par le tireur, le caméraman lui tournant le dos pour filmer le paysage et la journaliste étant absorbée par son interview. Le tueur abaisse ensuite brièvement sa caméra ou son téléphone portable vers le sol, avant de tirer huit coups de feu en direction de la reporter.

Les images montrent clairement la main du tueur vêtu d'une chemise bleue à carreaux, tenant le pistolet. Des images chaotiques s'en suivent et la vidéo s'arrête. Le compte Twitter de Bryan Williams avait été suspendu en milieu journée.

Le tireur, un ancien employé, aurait tenté de se suicider

Dans une interview à la station de radio de Washington WTOP, le gouverneur de Virginie, Terry McAuliffe, a déclaré que le tireur présumé avait été identifié comme étant un ex- ou actuel employé de la chaîne WDBJ7. Il s'agirait de Bryce Williams.

Le tireur avait été donné mort dans un premier temps par la chaîne WDBJ7 ainsi que plusieurs autres médias. Puis la chaîne locale est revenue sur ses affirmations en rapportant qu'il était très grièvement blessé.

La tuerie a été diffusée en direct sur la chaîne WDBJ7-TV

Sur les images filmées par le caméraman de WDBJ7-TV avant d'être tué, on entend d'abord des coups de feu, la caméra tombe ensuite au sol et filme les jambes du tireur qui abat hors champ la journaliste dont on entend seulement les cris. Un arrêt sur image montre le suspect vêtu de couleur sombre, pointant l'arme vers le sol en direction de la caméra. On distingue difficilement son visage.

Les victimes ont été identifiés par le directeur général de la chaîne, Jeffrey Marks, comme étant Alison Parker, 24 ans, et Adam Ward, 27ans. "Ils faisaient juste leur travail aujourd'hui", a déclaré le directeur général de WDBJ7, apparaissant en direct sur un plateau de la chaîne peu après le drame avec d'autres journalistes de l'équipe.

"Nous avons établi grâce à l'aide de la police et de nos propres employés qu'Alison et Adam sont décédés ce matin peu après 06H45 quand les tirs ont été entendus", a déclaré Jeffrey Marks sur CNN. "Nous ignorons les motifs, nous ignorons qui est le suspect, ou le tueur", a-t-il poursuivi, disant s'être entretenu peu avant avec la police du conté de Franklin County.

La jeune reporter était fiancée au présentateur de la chaîne

Un présentateur de la chaîne, Chris Hurst, a confié sur Twitter peu après les faits que lui et Alison Parker étaient "très amoureux". Sur une photo de lui et de la victime, il écrit "nous venions juste d'emménager ensemble", "je suis sonné". "Elle travaillait avec Adam tous les jours. Ils formaient une équipe. J'ai le coeur brisé pour sa fiancée", a encore témoigné Chris Hurst, qui a envoyé quatre longs tweets peu après l'incident.

L'interview se déroulait sur le balcon d'un immeuble en bord de lac dans la ville de Moneta, près de Roanoke en Virginie.

virgine jorunalistes
virgine jorunalistes © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.