Deux grandes personnalités de l'Église sont déclarées saintes. Le Pape Paul VI et Monseigneur Oscar Romero, l'archevêque de Salvador, assassiné le 24 mars 1980 par l'extrême droite du pays lors de la guerre civile. Une figure d'Amérique Latine, défenseur des pauvres. Le parallèle avec le Pape François est évident.

Deux canonisations ce dimanche à Rome : l'archevêque salvadorien Oscar Romero et le pape italien Paul VI
Deux canonisations ce dimanche à Rome : l'archevêque salvadorien Oscar Romero et le pape italien Paul VI © AFP / Filippo Monteforte

C'est sous le pontificat de François que la figure d'Oscar Romero a été réhabilitée. Un premier miracle lui a été attribué en 2015. Un deuxième plus récemment ouvrant la voie à sa canonisation. 

Surnommé "la voix des sans voix", cet adepte de la théologie de la libération avait été assassiné en pleine messe par un commando d'extrême droite au début d'une guerre civile (1980-1992) qui a fait quelque 75 000 morts et 7 000 disparus. Les milieux conservateurs avaient longtemps bloqué toute reconnaissance officielle de l'Église envers l'archevêque des pauvres, qualifié de marxiste. Romero a été injustement "diffamé" et "traîné dans la boue"par certains évêques et prêtres latino-américains, avait regretté le Pape François. 

Bergoglio et Romero, deux hommes proches par bien des aspects, analyse Roberto Morozzo della Rocca, historien spécialiste de l’archevêque du Salvador : "Leur point commun principal c’est l’amour des pauvres. Et puis ils sont tous les deux des patriotes latino-américains – la grande patrie latino-américaine comme on l’appelle. On sait aussi que Romero, tout comme le Pape François, nourrissent une affection particulière pour le Pape Paul VI. D’ailleurs Romero et Paul VI sont canonisés le même jour." 

Paul VI, pape de 1963 à 1978

En 1968, l'encyclique Humanae Vitae de Paul VI se prononçait contre la contraception et l'avortement pour des raisons thérapeutiques. Aujourd'hui Paul VI doit sa canonisation au miracle présumé d'une petite fille italienne née très prématurément en 2014, malgré les conseils d'avortement prodigués par les médecins, la mère avait prié devant une relique de Paul VI dans un sanctuaire de  Brescia.  

70 000 fidèles sont attendus à Rome pour les canonisations de Paul VI et Monseigneur Romero. Une journée de célébrations pour le Pape François. Une pause dans la tourmente, entre la crise déclenchée par la révélation des abus du clergé - le pape a défroqué ce samedi deux évêques chiliens impliqués dans le scandale de pédophilie qui secoue l'église catholique dans ce pays - et les attaques conservatrices contre son pontificat.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.