Les étudiants palestiniens continuent de manifester
Les étudiants palestiniens continuent de manifester © MaxPPP

Le cycle des violences a franchi un pallier ce weekend entre Israël et la Palestine. Dimanche après-midi encore, un adolescent palestinien a été tué à Ramalah. Dimanche matin, c’est une Palestinienne enceinte et sa fille de 2 ans qui ont succombé lors d’un bombardement mené par l’aviation israélienne sur la bande de Gaza. Ces décès mettent à l’épreuve le cessez-le-feu tendu observé depuis fin août 2014 dans cette zone. De son côté, Israël affirme avoir déjoué un attentat-suicide en Cisjordanie le même jour. Si le mode opératoire est confirmé, il s’agirait de la première attaque suicide à l’explosif commise par un Palestinien depuis 2008. L’auteure des faits est hospitalisée.

La correspondance à Jérusalem de Danièle Tabor, pour France Inter :

Des femmes parmi les manifestants palestiniens

En Cisjordanie, les étudiants palestiniens ont manifesté toute la journée dimanche, comme ces dix derniers jours. Des rassemblements qui dégénèrent souvent en affrontements avec les militaires israéliens.

A Naplouse, le correspondant de France Inter et RFI, Nicolas Ropert, a constaté que les femmes rejoignent le mouvement :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.