[scald=61193:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Une intervention armée contre l'Iran serait "totalement déstabilisatrice" pour la région, a estimé dimanche le ministre français des Affaires étrangères, qui juge nécessaire de durcir les sanctions.

"On peut encore les durcir pour faire pression sur l'Iran et nous allons continuer dans cette voie", a déclaré Alain Juppé sur Europe 1 et i-télé.

"Une intervention militaire pourrait créer une situation totalement déstabilisatrice dans la région, il faut tout faire pour éviter l'irréparable", a-t-il souligné.

"Je souhaite que nous n'en arrivions pas là", a ajouté le chef de la diplomatie française.

Le président israélien, Shimon Peres, a déclaré samedi qu'une attaque était "de plus en plus vraisemblable" contre l'Iran, alors que l'Agence internationale de l'énergie Atomique (AIEA) doit publier la semaine prochaine un rapport sur le programme nucléaire de Téhéran.

Sophie Louet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.