Après ses premiers pas en politique avec Barack Obama en 2008, la jeune femme a été l’une des principales conseillères du candidat démocrate Biden pour la présidentielle américaine. Karine Jean-Pierre, qui a dirigé la campagne de Kamala Harris, vient d'être nommée directrice de cabinet de la vice-présidente.

La Francophone Karine Jean-Pierre, vient d'être nommée directrice de cabinet de Kamala Harris
La Francophone Karine Jean-Pierre, vient d'être nommée directrice de cabinet de Kamala Harris © Getty / Getty Images / Gary Gershoff

Elle est tout le contraire de Joe Biden. C’est une femme. Jeune (43 ans). Fille d’immigrés. Elle est née à Fort de France, en Martinique, de parents d’origine haïtienne. Arrivée à l’âge de 5 ans aux Etats-Unis, après avoir vécu ses premières années en France, elle a grandi dans le quartier du Queens, à New York. Elle est lesbienne (mariée à la journaliste de CNN Suzanne Malveaux, elles ont ensemble une petite fille de 5 ans baptisée Soleil). Karine Jean-Pierre est aussi écologiste et végétarienne. Et c’est peut-être pour cela, pour sa modernité et parce qu’elle est son exact opposé, que Joe Biden a fait appel à elle et qu'elle vient d'être nommée au poste le plus important de l'équipe qui va entourer la vice présidente.

"Les yeux et les oreilles du Président"

Karine Jean-Pierre a fait ses premiers pas en politique au milieu des années 2000, après des études en administration publique à l’université de Columbia. En 2007, elle collabore à la campagne pour la primaire Démocrate de l’ancien Sénateur de Caroline du Nord John Edwards. Puis elle rejoint en 2008 la campagne de Barack Obama en qualité de directrice régionale. Obama élu, elle le suit à la Maison-Blanche. Elle y occupera les fonctions de conseillère politique, et elle devient au sein de l’équipe Obama "les yeux et les oreilles du Président dans douze Etats du nord-est du pays, du Maryland au Maine". 

Après la victoire de Donald Trump en 2016, Karine Jean-Pierre rejoint l’organisation MoveOn (mouvement de soutien aux candidats progressistes) dont elle devient la porte-parole. Elle donne aussi des cours dans son ancienne université et court les plateaux télé en tant qu’éditorialiste, sur MSNBC mais aussi parfois Fox News où elle n’hésite pas à défendre vigoureusement ses idées progressistes.  

Une des meilleurs stratèges politiques de sa génération

Au printemps 2020, Joe Biden fait donc appel à elle. Il sait que Karine Jean-Pierre est l’une des meilleures stratèges politiques de sa génération. Il sait aussi que la jeune femme a la maitrise des outils numériques de communication, et que ça peut porter auprès des plus jeunes, de la frange la plus à gauche du parti Démocrate, et des manifestants Black Lives Matter qui fin mai descendent dans les rues des grandes villes du pays, pour protester contre la mort de George Floyd à Minneapolis.  

Après avoir occupé une place centrale au sein de l’équipe Biden, elle a également dirigé la campagne de Kamala Harris, pour la vice-Présidence. C’est elle qui a préparé la Sénatrice de Californie pour le débat face à Mike Pence.  

Sur PBS, en 2019, Karine Jean-Pierre confiait : "Mes parents sont venus ici aux États-Unis pour vivre leur rêve américain. La vie n’a pas toujours été facile pour eux. Encore aujourd’hui, ils connaissent parfois des fins de mois difficiles. Mais voir leur fille réussir, me voir à la Maison-Blanche, faire des études à Columbia… Pour eux, c’était comme une concrétisation de ce rêve. Grandir à leurs côtés m’a rendu beaucoup plus forte".  

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.