C'est le secrétaire d'Etat, John Kerry qui a annoncé cette libération
C'est le secrétaire d'Etat, John Kerry qui a annoncé cette libération © Reuters / Rob Griffith

Les Etats-Unis devront "au final" négocier avec le président syrien Bachar al Assad pour une transition politique en Syrie, a annoncé dimanche le secrétaire d'Etat américain John Kerry dans une interview accordée à CBS News.

L'administration américaine soutient de longue date qu'Assad doit quitter le pouvoir au terme d'une transition politique négociée, mais l'émergence d'un ennemi commun, l'Etat islamique (EI), semble atténuer l'attitude de Washington vis-à-vis du président syrien au moment où le conflit syrien entre dans sa cinquième année.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Syrie : quatre ans de conflit déjà ...

Du reste, dans l'interview diffusée dimanche par CBS, John Kerry ne reprend pas la formule habituelle de l'administration Obama sur le fait qu'Assad a perdu toute légitimité et qu'il doit partir.

"Le président syrien a sa place à la table des négociations" : analyse de Charlotte Alix

John Kerry a ainsi déclaré :

Nous devons négocier à la fin". Nous avons toujours voulu négocier dans le contexte du processus de Genève I; Ce sur quoi nous insistons, c'est de l'amener (Assad) à faire cela (négocier), et cela pourrait nécessiter qu'une pression accrue de diverses sortes soit exercée sur lui.

Les discussions de Genève I et Genève II, l'an dernier, entre une délégation du gouvernement syrien et des représentants de l'opposition ont échoué. Depuis, la diplomatie patine et aucune rencontre de type Genève III n'a été programmée.

Le secrétaire d'Etat ajoute :

Pour amener le régime Assad à négocier, nous allons devoir lui expliquer clairement que tout le monde est déterminé à rechercher une issue politique et modifier ses calculs sur les négociations.

Syrie : quatre ans de guerre
Syrie : quatre ans de guerre © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.