L'agence de presse gouvernementale de Corée du Nord a diffusé mercredi des images de son dirigeant, Kim Jong-un, en train de faire du cheval sur le plus haut mont coréen. Une méthode connue par les spécialistes de la région pour être utilisée... avant chaque annonce majeure du régime.

Des images diffusées par l'agence de presse gouvernementale KCNA
Des images diffusées par l'agence de presse gouvernementale KCNA © AFP / Str, Kcna via Kns

Kim Jong-un sur un cheval blanc, parcourant au galop le paysage enneigé du mont Peaktu, plus haute montagne de la péninsule coréenne et sacrée pour les Nord-coréens. Les images diffusées ce mercredi par KCNA, l'agence de presse gouvernementale de la Corée du Nord, ne sont pas anodines pour les spécialistes de la région. Non pas pour la communication "à l'ancienne" de Pyongyang. Mais parce que ce genre d’événement précède souvent une annonce politique majeure. 

"Chaque visite à Paektu est importante"

Dans le texte publié avec les photos, KCNA qualifie sa promenade à cheval de "grand événement d'une importance fondamentale" pour le pays. Et "qu'il va y avoir une grande opération pour frapper à nouveau le monde d'étonnement et faire un pas en avant dans la révolution coréenne".

Kim Jung-un a posé devant des sommets facilement identifiables pour les Nords-Coréens
Kim Jung-un a posé devant des sommets facilement identifiables pour les Nords-Coréens © AFP / Str, Kcna via Kns

"Chaque visite à Paektu est importante car le site est sacré pour les Coréens et surtout pour le régime, confirme Antoine Bondaz, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique et spécialiste des deux Corées. Cette visite permet à Kim Jong-un de faire pression sur la communauté internationale tout en gardant des marges de manœuvre. La référence dans le texte de l'agence peut être la reprise des essais nucléaires ou balistique longue portée, à un lancement spatial ou encore à l’ouverture en 2020 des complexes touristiques de Wonsan et Samjiyon, etc."

Le mont Paektu, symbole fort en Corée du Nord

"C'est le lieu de naissance du fondateur de la nation coréenne, Tangun. Paektu est fondamental car dans l’imaginaire coréen", poursuit Antoine Bondaz, les dirigeants nord-coréens se sont inscrits dans cette histoire. La famille Kim est présentée comme la famille de la lignée de sang du Mont Paektu."

Les monts enneigés, le cheval blanc... Kim Jung-un n'est pas le premier à utiliser ce type de symboles. Il a pris exemple sur son père, Kim Jong-il et son grand-père Kim Il-sung.

Kim Jung-un n’est pas le premier dirigeant nord-coréen a utilisé ces symboles
Kim Jung-un n’est pas le premier dirigeant nord-coréen a utilisé ces symboles © AFP / Str, Kcna via Kns
Kim Jong-il enfant, dans les bras de son père Kim Il-sung
Kim Jong-il enfant, dans les bras de son père Kim Il-sung © Getty / Alain Nogues

Une technique déjà utilisée en 2017

La dernière fois que Kim Jung-un s'était rendu sur le mont Paektu, c'était en décembre 2017. Avant les ouvertures diplomatiques qui ont débouché sur le sommet entre la Corée du Nord et les États-Unis à Singapour, en juin 2018. D'après Antoine Bondaz, l'annonce majeure pourrait être dévoilée le 1er janvier 2020, lors du grand discours annuel.

D'après Antoine Bondaz, l'annonce majeure pourrait être dévoilée le 1er janvier 2020, lors du grand discours annuel.

Kim Jong-un s'était déjà rendu sur le mont Paektu en 2017, avant les ouvertures diplomatiques avec les États-Unis
Kim Jong-un s'était déjà rendu sur le mont Paektu en 2017, avant les ouvertures diplomatiques avec les États-Unis © AFP / Str, Kcna via Kns
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.