La boîte noire de l'avion russe abattu par la Turquie a été ouverte en direct (saisie écran Rossia24)
La boîte noire de l'avion russe abattu par la Turquie a été ouverte en direct (saisie écran Rossia24) © Radio France

L’ouverture de la boîte noire de l’avion russe abattu par la Turquie, le 24 novembre dernier au-dessus de la frontière syrienne a donné lieu à un grand show médiatique, vendredi en Russie. Armés de tournevis et de perceuses, les experts russes ont démonté l’appareil en direct, retransmis sur plusieurs chaînes de télévision, dont Rossiia 24.

Violation de l’espace aérien turc

Le chasseur-bombardier Soukhoï-24 a été abattu par des F-16 turcs le 24 novembre dernier. L’événement a provoqué une grave crise diplomatique entre Moscou et Ankara. La Turquie affirme que l’avion a violé son espace aérien. La Russie le nie et compte le prouver grâce aux données qui seront extraites de la boîte noire .

"Nous avons suffisamment de preuves démontrant que l'avion russe n'a pas violé l'espace aérien turc " a affirmé le général de l'armée de l'air russe Sergueï Dronov. Selon lui, l’appareil a été abattu alors qu'il se trouvait en Syrie, à 5,5 kilomètres de la frontière turque.

Deux experts internationaux présents

Sur les 14 experts internationaux invités par Moscou à assister à l'ouverture de la boîte noire, seuls deux, britannique et chinois, sont venus. "Des citoyens américains " sont également présents, a déclaré M. Dronov. Vladimir Poutine avait demandé au Premier ministre britannique David Cameron son aide en experts pour l'analyse de la boîte noire.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.