La boîte noire de l'avion russe abattu par la Turquie a été ouverte en direct (saisie écran Rossia24)
La boîte noire de l'avion russe abattu par la Turquie a été ouverte en direct (saisie écran Rossia24) © Radio France

L’ouverture de la boîte noire de l’avion russe abattu par la Turquie, le 24 novembre dernier au-dessus de la frontière syrienne a donné lieu à un grand show médiatique, vendredi en Russie. Armés de tournevis et de perceuses, les experts russes ont démonté l’appareil en direct, retransmis sur plusieurs chaînes de télévision, dont Rossiia 24.

### Violation de l’espace aérien turc Le chasseur-bombardier Soukhoï-24 a été abattu par des F-16 turcs le 24 novembre dernier. L’événement a provoqué [une grave crise diplomatique entre Moscou et Ankara](http://www.franceinter.fr/video-avion-russe-abattu-par-la-turquie-lincident-de-trop-geopolitique). La Turquie affirme que l’avion a violé son espace aérien. **La Russie le nie et compte le prouver grâce aux données qui seront extraites de la boîte noire** . "_Nous avons suffisamment de preuves démontrant que l'avion russe n'a pas violé l'espace aérien turc_ " a affirmé le général de l'armée de l'air russe Sergueï Dronov. Selon lui, l’appareil a été abattu alors qu'il se trouvait en Syrie, à 5,5 kilomètres de la frontière turque. ### Deux experts internationaux présents Sur les 14 experts internationaux invités par Moscou à assister à l'ouverture de la boîte noire, seuls deux, britannique et chinois, sont venus. "_Des citoyens américains_ " sont également présents, a déclaré M. Dronov. Vladimir Poutine avait demandé au Premier ministre britannique David Cameron son aide en experts pour l'analyse de la boîte noire.
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.