Le Pape François durant l'un des messes en Corée
Le Pape François durant l'un des messes en Corée © REUTERS/Lee Jin-ma

François a demandé dimanche à des pays comme la Chine et le Vietnam -qui n'ont pas de relations pleines avec le Vatican- d'accepter d'en établir, en répondant à l'offre de dialogue respectueux des cultures que le pape leur a proposé.

Sans jamais citer nommément la Chine ou le Vietnam, le pape leur a tendu la main ainsi qu'aux d'autres Etats qui en Asie n'ont pas encore de relations diplomatiques avec le Saint-Siège : Corée du Nord, Afghanistan, Bhoutan, Brunei,Laos, Myanmar notamment.

A l'avant-dernier jour de son voyage en Corée du Sud, François s'est adressé, à Haemi, aux évêques de 35 pays d'Asie, expliquant que l'Eglise catholique était prête au dialogue car les chrétiens ne viennent pas comme des conquérants, dit le pape. Le Saint Siège, est une autorité religieuse et pas civile ou politique.

En Corée du sud Anaïs Feuga

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.