Une loi de 1992 prévoit que d'ici ce jeudi 27 octobre 2017, tous les documents relatifs à l'assassinat de John F. Kennedy, le 22 novembre 1963 à Dallas doivent être rendus publics. Cet évènement reste un marqueur dans l'histoire de la culture américaine.

Le couple Kennedy à Dallas quelques secondes avant l'assassinat
Le couple Kennedy à Dallas quelques secondes avant l'assassinat © AFP / Ann Ronan Picture Library

LA référence : les images d'Abraham ­­Zap­ruder

Les images de l'assassinat de Kennedy ont été captées par un homme équipé de sa caméra Super 8, Abraham Zapruder, couturier à Dallas qui a le réflexe de continuer de tourner malgré les coups de feu qui retentissent. Son film muet dure 26 secondes, soit 486 images et fait référence. Zapruder est en quelque sorte un journaliste citoyen. Ses images sont, depuis 54 ans, utilisées et réutilisées à l'envi par Hollywood.  Ce film est LA référence en la matière. 

► VOIR | Le film de 26 secondes d'Abraham Zapruder, le seul dont les images soient connues 

D'autres images ont marqué l'Amérique à tout jamais : l'annonce de la mort de Kennedy sur CBS, qui interrompt son soap opera pour une édition spéciale. Walter Cronkite présente le journal du soir de CBS depuis moins d'un an lorsqu'il doit annoncer la nouvelle.

► VOIR | L'annonce de la mort de JFK par le présentateur de CBS Walter Cronkite

Les années qui suivent voient un foisonnement de films, livres, séries, retraçant ou s'inspirant de l’événement. Encore aujourd'hui, les théories se multiplient et les auteurs se penchent régulièrement sur le sujet. Lee Harvey Oswald était-il le seul tireur ? Qui est le commanditaire ?  Jack Ruby, qui a tué Lee Harvey Oswald deux jours après son arrestation, était-il envoyé par la pègre, avec laquelle il entretenait des liens ? Le FBI, la CIA sont-ils impliqués dans la mort de Kennedy ? 

Le film "Parkland" sorti en salles en 2013 s'intéresse aux hommes et aux femmes qui se sont retrouvés impliqués dans les événements : les médecins et infirmières de l'hôpital de Dallas, les équipes des services secrets, les agents du FBI et le cameraman amateur Abraham Zapruder. 

► VOIR | La bande-annonce de "Parkland" de Peter Landesman

Il s'agit de l'adaptation du livre de l'ancien procureur Vincent Bugliosi, "Four Days In November", notamment chargé de l'accusation dans le procès du tueur en série Charles Manson.

Les complotistes

"Complot à Dallas" de David Miller en 1973 présente l'organisation et l'exécution d'un complot par des membres d'une organisation d'extrême droite et de milliardaires texans destiné à assassiner Kennedy dans le but d'engager le pays dans la guerre du Vietnam. Le film est inspiré par le livre de Mark Lane l'avocat de Lee Harvey Oswald, qui l'a défendu auprès de la commission Warren.

Le "JFK"  d'Oliver Stone, sorti en 1991, est à l'origine de la loi de 1992 sur la déclassification des documents. Le film est l'objet de nombreuses controverses. Oliver Stone est accusé d'avoir rajouté des faits afin d'accréditer sa thèse du complot. Oliver Stone a montré son film aux membres du Congrès en décembre 1991. Cela a conduit à la loi de 1992 sur la divulgation des assassinats. Et c'est cette loi qui doit être appliquée au plus tard ce jeudi 26 octobre 2017 concernant le meurtre de Kennedy. 

► VOIR | La bande-annonce de JFK d'Oliver Stone

Dans son film, Stone met à mal la thèse du tireur isolé (Lee Harvey Oswald). Au contraire, il développe la thèse d'un complot d'envergure mettant en cause la CIA, le  FBI, les services secrets, le vice-président Lyndon B. Johnson, la mafia et / ou l'industrie de l'armement. 

Ils ont voulu sauver JFK

Stephen King a écrit en 2011 "11/22/1963", un roman basé sur l'assassinat de JFK. Le héros, un enseignant qui vit de nos jours, parvient à se projeter dans le passé et tente d'empêcher  la mort de Kennedy, ce qui changerait le cours de l'Histoire et notamment éviterait la guerre du Vietnam. Il part en 1960, soit trois ans avant les faits, mène sa vie et surveille Lee Harvey Oswald, jusqu'au jour fatidique du 22 novembre 1963 où il se retrouve à Dallas.  Une mini-série est ensuite adaptée en 2016 à partir du livre. 

► VOIR | La bande annonce de "11/22/1963", de Kevin Macdonald, basé sur le roman de Stephen King

La série Code Quantum a consacré en 1992 les deux premiers épisodes de sa cinquième saison à Lee Harvey Oswald. Le héros, Sam se réincarne dans la peau du tireur. On suit quelques moments forts de sa vie (chez les Marines, en Asie, en Union soviétique, où il propose son aide aux services secrets soviétiques).  Puis on suit la vie d'Oswald avant les événements du 22 novembre 1963. Sam est dans l'incapacité de maîtriser les agissements d'Oswald, qui a décidé de tuer Kennedy. Il tire le premier des trois coups de feu. Sam se retrouve dans la peau du garde du corps du président, et protège Jackie Kennedy.  Sa mission n'était pas d'empêcher Oswald de tirer ou d'empêcher l'assassinat d'avoir lieu, mais de protéger la vie de Jacky. 

L'une des plus grosses licences du jeu video, Call of Duty, sort "Black Ops" en 2010. Le joueur est investi d'une mission : sauver JFK. 

Dans "X-Men : Days of Future Past", sorti en salles en 2014, les X-Men envoient Wolverine dans le passé. Le mutant Magneto y est accusé  d'avoir tué John F. Kennedy en guidant les balles tirées par Lee Harvey Oswald depuis l'immeuble. Cette théorie de la balle zigzaguant dans le corps de JFK est notamment "démontrée" dans un faux documentaire intitulé "The Bent Bullet" ("la balle courbée"), en fait une vidéo de promotion pour le film. 

► VOIR | Le faux documentaire "The bent bullet" de "X-Men : Days of Future Past"

Bientôt, un nouveau film

Rob Reiner s'intéresse, lui, à Lyndon B. Johnson, le vice-président de l'administration Kennedy, propulsé à la tête du pays après sa mort. "LBJ" sort en France le 3 novembre prochain. 

► VOIR | La bande-annonce de "LBJ"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.