campagne publique pour l'euro a riga
campagne publique pour l'euro a riga © Radio France

La Lettonie est membre de l’Union Européenne depuis 2004, mais le 1er janvier dernier, le pays a fait son entrée dans la zone euro. Depuis deux jours, les lats ne sont plus en circulation. Un changement qui inquiète parfois les habitants.

France Inter poursuit sa tournée européenne avant les élections de mai prochain. Aujourd’hui, 6ème étape, direction les rives de la Baltique à Riga, la capitale de la Lettonie.

Dix ans après avoir rejoint l’Otan et l’Union Européenne, la Lettonie est devenue le 18ème membre de la zone euro.

Si les Lettons ne sont pas eurosceptiques, ils semblent observer avec un peu de crainte l’arrivée de cette nouvelle monnaie. Ils savent que le maintien dans la zone euro se paye parfois au prix fort : on l’a vu avec les cures d’austérité imposées à la Grèce, l'Irlande, le Portugal, l'Espagne ou Chypre ces dernières années.

Autre problème, les habitants redoutent une flambée des prix. La Lettonie figure parmi les économies les plus modestes de la zone euro : le salaire moyen y est de 500 euros, de nombreux Lettons ne supporteraient donc pas une augmentation des prix.

"L’euro complique la vie des plus fragiles" – Le focus du journal de 8h

Enfin les Lettons sont nostalgiques du lat, leur ancienne monnaie, symbole de leur indépendance. Mais selon Einars Repse, l’ancien banquier central qui avait piloté l’introduction de cette monnaie en 1993, les habitants finiront par s’y faire.

C'est triste de dire adieu au lat, mais nous allons nous habituer à l'euro, qui marque notre retour en Europe (Einars Repse)

Pour tout savoir sur la Lettonie, rendez-vous ce soir de 18h20 à 20h dans « Tous des Européens » en direct de Riga. Une émission présentée par Eric Valmir, Hélène Jouan et Jean-Marie Colombani.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.