tollé en france après les révélations d'espionnage de la nsa sur l'ue
tollé en france après les révélations d'espionnage de la nsa sur l'ue © reuters

L'Union européenne n'aime pas qu'on l'écoute à son insu. Après les révélations dans la presse sur un possible espionnage par la NSA américaine, la Commission vient d'annoncer une inspection de tous ses bâtiments. L'ambassadeur américain a été convoqué.

Sans tomber dans la paranoïa, les instutions européennes préfèrent quand même être sûres qu'on ne les espionne pas. L'Union européenne a annoncé une fouille de ses bâtiments après les informations de la presse sur l'espionnage de l'UE par l'Agence nationale de sécurité (NSA) des Etats-Unis.

C'est le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, qui a lancé la procédure, "donnant instruction aux services compétents de la Commission de procéder à une inspection et une vérification de sécurité approfondies", selon la porte-parole de la Commission, Pia Ahrenkilde Hansen.En visite en Afrique, le président Obama a déclaré pour sa part que les Etats Unis ne feront aucune difficulté pour fournir aux Européens tous les renseignements qu'il souhaitent.

Barack Obama interrogé sur l'affaire en Tanzanie

L'Union européenne a également demandé des explications à Washington, tout en convoquant William Kennard, ambassadeur des Etats-Unis auprès de l'UE.

Selon le Directeur du Centre français de recherche sur le renseignement Guillaume Dénécé, l'indignation européenne relève de la gesticulation politique.

Guillaume Dénécé estime que les dirigeants européens n'ont à s'en prendre qu'à eux-mêmes

La France a également réagi aujourd'hui. François Hollande a ainsi affirmé que "nous ne pouvons pas accepter ce type de comportements. Nous demandons que cela cesse immédiatement".

Écoutez le président de la République.

Aux États-Unis, le secrétaire d'État John Kerry assure que "chaque pays confronté aux affaires internationales mène de nombreuses activités afin de protéger sa sécurité nationale, et tous les types d'informations y sont utiles. Tout ce que je sais, c'est que ce n'est pas inhabituel pour de nombreux pays."

Edward Snowden demande l'asile politique à la Russie

aucun signe de la présence d'edward snowden sur le vol moscou-la havane
aucun signe de la présence d'edward snowden sur le vol moscou-la havane © reuters

L'homme à l'origine de ces révélations, entre autres, est toujours bloqué à Moscou. Mais sa situation pourrait changer prochainement. L'informaticien a déposé une demande d'asile politique à la Russie. Un responsable de Wikileaks voyageant avec Snowden aurait déposé la demande de ce dernier à un consulat russe situé dans la zone detransit de l'aéroport de Moscou, où se trouve l'ancien consultant de la NSA depuis son arrivée en provenance de HongKong il y a huit jours.

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Barack Obama ont directement chargé "le directeur du FSB (Alexandre) Bortnikov et le directeur du FBI (Robert) Mueller d'être en contact permanent et de trouver des solutions" autour du cas Snowden.

L'ex-consultant du renseignement américain est actuellement réfugié dans un aéroport de Moscou, selon un haut responsable russe.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.