Donald Trump annonce un investissement aux Etats-Unis de 10 milliards de dollars de la société taïwanaise de haute-technologie Foxconn, qui fabrique entre autres des téléphones pour Apple. Usine et siège de Foxconn s'installeront dans l'Etat pro-Trump du Wisconsin.

Milwaukee (Wisconsin) accueillera le siège et une usine immense de Foxconn
Milwaukee (Wisconsin) accueillera le siège et une usine immense de Foxconn © Getty / Tetra Images - Henryk Sadura

Foxconn fabriquera dans son immense usine de Milwaukee des écrans LCD. Selon la Maison Blanche, rien que la construction de l'usine - qui produira des écrans plats - dans l'Etat du Wisconsin, créera 3 000 emplois. A terme l'usine devrait employer 13 000 personnes. L'usine sera construite dans le Wisconsin, dans la circonscription électorale de Paul Ryan, le chef de file des républicains à la Chambre des représentants, dont Donald Trump a absolument besoin pour faire avancer son programme législatif.

En plus de cette immense usine située à 50 kilomètres au sud de Milwaukee, Foxconn Technology Group a acquis un immeuble dans le centre ville de Milwaukee qui deviendra son quartier général nord-américain. 500 personnes devraient y travailler. Fowconn prévoit d'y implanter également un centre d'innovation pour aider les startups et les entrepreneurs à développer des applications pour les technologies du groupe. 

La réponse du berger à la bergère

Donald Trump, qui a fait de la création d'emploi sa principale promesse électorale, aurait joué un rôle prépondérant dans cette installation selon  La Maison Blanche. 

Ce qui les a poussés à s'engager ainsi c'est le programme politique de l'administration Trump, de la dérégulation au slogan "Acheter Américain d'abord" et l'engagement de l'administration 

selon un responsable de la Maison Blanche.

Donald Trump aurait en effet rencontré personnellement le PDG de Foxconn. 

Comme une réponse à l'annonce de délocalisation de Harley Davidson il y a deux jours à cause de la hausse des taxes douanières avec l'Europe, le président américain a déclaré : 

Pour faire un tel investissement, M.Gou (PDG de Foxconn), a eu confiance dans le futur de la technologie américaine. En d'autres termes, si je n'avais pas été élu, il ne dépenserait pas 10 milliards de dollars

De son coté, Terry Gou a déclaré lors de l'annonce :

Monsieur le président, je vous ai rencontré trois fois. Et à chaque fois, vous avez mis l'accent sur le fait de produire aux Etats-Unis et de fournir du travail qualifié aux ouvriers américains

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.