Milan prend des mesures anti-pollution
Milan prend des mesures anti-pollution © MaxPPP

Pas de pluie, pas de vent ces dernières semaines : les particules fines stagnent dans l’air et les niveaux d’alerte sont dépassés depuis plusieurs semaines. Milan décide d’interdire purement et simplement toute circulation automobile.

Les rues de Milan paraîtront bien silencieuses ces trois prochains jours. La circulation automobiles est interdite, de même que celle des deux-roues. Mesure drastique, prise en réponse à un épisode de pollution aux particules fines.

Rome, de son côté, entre en phase de circulation alternée. Ce n’est pas une première, mais cette fois-ci, la mesure va s’appliquer deux journées entières. Selon les heures, les plaques paires ou les plaques impaires ont le droit de sortir du garage.

La pollution est responsable de la mort de 80 000 Italiens chaque année

A cause du manque de pluie, le seuil d’alerte aux particules fines est atteint depuis plusieurs semaines dans la capitale italienne ainsi que dans le nord du pays. La pollution de l’air est une vraie problématique en Italie.

Le pays détient le triste record du nombre de morts prématurées en raison de la pollution de l’air. Plus de 80 000 victimes chaque année selon l’Agence Européenne de l’Environnement.

Les régions les plus riches et les plus industrielles (la Lombardie le Piémont) sont aussi les plus polluées.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.