le corps de philippe verdon probablement retrouvé au mali
le corps de philippe verdon probablement retrouvé au mali © reuters

François Hollande a déclaré lundi qu'il existait une "probabilité très forte" que l'otage français Philippe Verdon, enlevé au Mali en 2011, soit mort.

Depuis, l'ambassade du Mali, où il a été décoré des insignes de Grand Croix de l'ordre national du Mali par le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, le chef de l'Etat a déclaré:

Il y a une probabilité très forte qu'un des otages soit mort. Nous avons retrouvé une dépouille il y a 10 jours au Nord Mali, nous faisons tout pour avoir confirmation que ce pourrait être hélas le corps de Philippe Verdon. Nous analyserions à ce moment-là les causes de la mort et rien ne sera impuni.

Ecoutez la déclaration de François Hollande

Les autorités françaises n'ont pas confirmé pour l'instant que le corps récemment retrouvé dans le nord du Mali soit celui du géologue.

François Hollande a ajouté:

Je pense à nos otages, j'y ai pensé dès le premier jour lorsque la décision fut prise d'intervenir, le 11 janvier 2013" au Mali, "après tout ce que nous avions tenté avant pour les faire libérer. Je ferai tout pour les faire libérer et les faire revenir auprès de leurs familles.

Les dernières précisions avec Bertrand Gallicher

Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) avait revendiqué son exécution en mars dernier en représailles à l'intervention militaire française au Mali, mais son décès n'a pas été confirmé officiellement depuis.

La dépouille a été transférée à l'hôpital militaire de Gao pour des tests ADN et devrait être rapatriée prochainement en France, indique la radio sur son internet.

Infographie otages français au Sagel
Infographie otages français au Sagel © Idé / Idé
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.