Au moins 23 personnes ont été tuées en Haïti, selon un bilan provisoire mercredi soir. Aux Etats-Unis, Barack Obama appelle les Américains à la vigilance.

Des rafales au-delà de 180km/h sont prévues ce jeudi
Des rafales au-delà de 180km/h sont prévues ce jeudi © Maxppp / CRISTOBAL HERRERA

Le bilan, toujours provisoire, est désormais d'au moins 27 morts dans les Caraïbes : mercredi soir, le porte-parole de la protection civile haïtienne Edgar Célestin a annoncé un nouveau bilan de 23 morts et 3 disparus en Haïti. Un bilan qui pourrait encore s'aggraver car "ces chiffres ne comptabilisent pas encore les données pour le département de la Grande Anse", explique Edgar Célestin. Il faut ajouter à ce bilan les quatre morts comptabilisés en République dominicaine, un bilan là aussi provisoire.

Mercredi, le président provisoire d'Haïti Jocelerme Privert, accompagné de l'ambassadeur américain Peter Mulrean et de la directrice de la protection civile Alta Jean-Baptiste, ont survolé en hélicoptère les zones inondées. Bien que 21.000 personnes ont été évacuées, "la situation des principales villes est catastrophiques", a conclu le président. D'autant plus que les inondations ont entraîné une résurgence du choléra : huit nouveaux cas ont été recensés.

La trajectoire prévue de l'ouragan Matthew
La trajectoire prévue de l'ouragan Matthew © Visactu

Impact "dévastateur" attendu en Floride

Aux Etats-Unis, le sud du pays se prépare à subir l'un des pires ouragans de ces dix dernières années. Après Cuba et les Bahamas mercredi, l'ouragan de catégorie 4, qui soufflait jusqu'à 185km/h mercredi soir, se dirige vers la côte sud-est des Etats-Unis. La Floride est la première concernée, avec des rafales jusqu'à 178km/h.

Barack Obama a appelé les américains à la vigilance face à cette "tempête sérieuse", et le gouverneur de Floride Rick Scott a lancé un appel aux habitants :

"Si vous pouvez partir, faites-le maintenant".

Dès ce jeudi matin, des vents violents et des fortes précipitations sont attendues en Floride : "De hautes vagues provoquées par Matthew causeront une montée des eaux bien avant et bien au-delà de la trajectoire", selon l'institut météo national. Après la Floride, c'est la Caroline du Sud qui sera frappée : un million de personnes vivant près des côtes ont reçu l'ordre de se réfugier à l'intérieur des terres. L'armée américaine a quant à elle éloigné ses navires de la trajectoire de l'ouragan.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.