Parade militaire du groupe EI à Raqqa, juin 2014
Parade militaire du groupe EI à Raqqa, juin 2014 © Reuters / Stringer

Après la reprise de Palmyre, l’armée gouvernementale syrienne affiche ses prochains objectifs: Deir Ezzor, mais surtout Raqqa, la capitale autoproclamée du groupe État Islamique. Les préparatifs sont en cours.

Raqqa est située au nord de la Syrie sur les bords de l’Euphrate. L’enjeu de cette future bataille est hautement stratégique, car le groupe État Islamique perd la capitale autoproclamée de son califat, cela signifierait une perte symbolique très lourde, voire fatidique.

Qui libérera Raqqa ?

La question des forces armées qui s’engageront dans la bataille de Raqqa n’est pas encore tranchée. Une course poursuite a d’ores et déjà commencé entre les troupes gouvernementales de Bachar Al Assad, et une coalition composée de Kurdes, de tribus arabes et d’Assyriens. Pour ceux qui reprendront Raqqa, la victoire sera retentissante.Le Chef des Kurdes syriens, Saleh Muslim en appelle aux habitants arabes de la région de Raqqa pour libérer la ville.

"La défaite du groupe État Islamique viendra de l’émergence d’un consensus international, parce que même maintenant, après Palmyre et d’autres lieux, vous avez pu voir une forme de coordination entre la coalition internationale et les Russes. " Saleh Muslim, chef des Kurdes syriens.

Ce vendredi, en marge d'une réunion sur le nucléaire à Washington, François Hollande a réaffirmé que Raqqa était un objectif, et qu'il était nécessaire de "soutenir toutes les forces, notamment arabes et kurdes ", engagés sur ce théâtre.

Préparatifs en cours

Les forces kurdes essaient actuellement de prendre le contrôle d'un couloir de 70 kilomètres qui constitue le seul accès des djihadistes du groupe Etat Islamique vers la Turquie. Avec leurs alliées, les Kurdes ont déjà commencé à couper les lignes de ravitaillement de Raqqa, notamment après la prise, le mois de dernier, de Chaddadeh.

Cette prise de Chaddadeha a permis de rompre la continuité territoriale avec Mossoul, capitale du califat en Irak.

Les précisions de Christian Chesnot, du service International de France Inter.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Les combattants kurdes à quelques kilomètres de Raqqa, reportage long format d'Omar Ouahmane.

De son côté, le commandement militaire syrien affirme que sa victoire à Palmyre fin mars constitue "la base à partir de laquelle s'étendront les opérations contre le groupe terroriste, notamment à Deir Ezzor et Raqa ", afin de "mettre fin à l'existence de Daech en Syrie ". Mais la bataille de Raqa s'annonce beaucoup plus difficile que celle de Palmyre. Elle pourrait durer beaucoup plus longtemps, face à une résistance probablement acharnée des combattants du groupe Etat Islamique, et du fait de la présence de nombreux civils.

► ► ► TEMOIGNAGES | En janvier 2015, les envoyés spéciaux de France Inter avaient rencontré des Syriens faisant l'aller-retour entre Alep et Raqqa. Ils racontaient la vie dans le fief du groupe Etat Islamique.

Raqqa en Syrie, carte
Raqqa en Syrie, carte © Radio France / Idé
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.