une sonde spatiale chinoise se pose avec succès sur la lune
une sonde spatiale chinoise se pose avec succès sur la lune © reuters

Une sonde spatiale chinoise s'est posée samedi pour la première fois avec succès sur le sol lunaire. Le vaisseau n'avait pas de passager, mais un engin à propulsion solaire chargé de faire des recherches sur place...

Jusqu'ici, seuls les Etats-Unis et l'ex-URSS avaient réussi à poser des engins sur la Lune. Désormais, les Chinois l'ont fait, eux aussi.

Leur vaisseau non-habité est baptisé "Chang'e 3", du nom d'une déesse sélène de la mythologie traditionnelle chinoise.

Il transporte un rover, un engin à propulsion solaire répondant au nom de "Yutu" (Lapin de jade), chargé de creuser le sol et de mener des recherches géologiques.

Reportage à Pékin de Philippe Reltien

Chine à fusée lunaire...

L'agence officielle Chine nouvelle précise que la sonde s'est posée dans le Sinus Iridum ("Baie des arcs-en-ciel"), après avoir survolé pendant quelques minutes la surface lunaire à la recherche d'un site approprié.

Elle a réussi un atterrissage en douceur, évitant ainsi d'endommager le matériel qu'elle transportait. En 2007, la Chine avait placé une autre sonde en orbite autour de la Lune, avant de la faire s'écraser au sol de manière contrôlée.

Prochaine étape : en 2020, la Chine espère envoyer, elle aussi, des hommes (ou des femmes) sur la Lune.

La télévision chinoise CCTV a diffusé des images du site où la sonde s'est posée, précisant que cette dernière et le rover devraient se prendre mutuellement en photo dimanche.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.