Drapeau grec avant la visite du Premier ministre grec Alexis Tsipras au siège de la Commission européenne à Bruxelles
Drapeau grec avant la visite du Premier ministre grec Alexis Tsipras au siège de la Commission européenne à Bruxelles © REUTERS/Yves Herman

Les ministres des Finances de l'Eurogroupe se retrouvent à nouveau en fin de matinée. Dimanche soir, seuls les chefs d'Etat de la zone euro se réuniront à Bruxelles. La pression monte pour débloquer une troisième vague d'aide à la Grèce.

Les discussions ont été suspendues samedi soir entre les dirigeants grecs et leurs créanciers. Alexis Tsipras, le Premier ministre grec, a présenté de nouvelles mesures d'austérité. Pas suffisantes pour convaincre tous les ministres de l'Eurogroupe. L'Allemagne et les Pays-Bas avaient déjà affiché leur défiance vis-à-vis du gouvernement d'extrême gauche. Certains pays doutent de sa volonté de mettre en place les mesures annoncées.

Donald Tusk, le président du Conseil européen, a annoncé dimanche matin que le sommet des chefs d'Etat serait repousé plus tard dans la soirée et limité aux dirigeants de la zone euro. Objectif : laisser plus de temps aux ministres de Finances pour trouver un accord.

A Bruxelles, Pierre Bénazet

►►►A LIRE AUSSI :L'eurogroupe toujours méfiant face à la Grèce

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.