un garçon pour le prince william et kate middleton
un garçon pour le prince william et kate middleton © reuters

C'est donc un garçon, un futur roi, que la princesse Kate a mis au monde hier, un évènement qui a provoqué des scènes de liesse et des messages de félicitations du monde entier. Tout le monde attend maintenant les premières images du bébé.

Kate, Duchesse de Cambridge et le prince William sont les heureux parents d'un petit garçon de 3,8 kilos, "né en bonne santé" à 4h24 heure de Londres (05H24 à Paris).

Le monde attend maintenant les premières images fugitives du nouveau prince britannique. Selon, Joe Little, rédacteur en chef de Majesty :

Tout ce que nous verrons, ce sera un aperçu du sommet du crâne du bébé. (...) Ensuite, la prochaine fois que nous verrons le bébé, ce sera sur sa photo officiel dans quelques semaines.

Eric Albert nous donne un aperçu de l'ambiance devant la maternité, à Londres

Enthousiasme général

La duchesse de Cambridge a donné naissance lundi au premier enfant du couple princier, déclenchant la liesse à Londres et des messages de sympathie du monde entier.

La foule s'est rassemblée autour de Buckingham Palace, résidence de la reine à Londres, où l'annonce officielle a été placée sur un chevalet doré à l'entrée principale.

Des Anglais, en vacances en France, ont confié leur bonheur à Elsa Landard

Aujourd'hui, une salve de 41 coups de canons sera tirée à Hyde Park à Londres et une autre de 62 coups de la Tour de Londres pour faire connaître l'arrivée de l'enfant royal.

En France, le président François Hollande a adressé en son nom et celui de sa compagne ses félicitations et ses voeux de bonheurs. Il a déclaré que la nouvelle avait "réjoui le peuple français".

La Maison Blanche et le Kremlin ont aussi envoyé leurs félicitations. Au Canada, membre de Commonwealth, les chutes du Niagara ont été éclairées de bleu en l'honneur du petit prince.

Quel prénom ?

Le "bébé royal" est officiellement troisième dans l'ordre de succession au trône britannique après son grand-père Charles et son père William, ce qui relègue au quatrième rang le prince Harry, le frère de William, connu pour son goût de la fête.

Le prénom du nouveau-né pourrait ne pas être connu avant plusieurs jours comme cela avait été le cas pour son père William et son grand-père Charles. Pour les bookmakers, le prénom de George arrive en tête, suivi de James (Jacques), deux noms souvent portés par les monarques britanniques.

Le coup médiatique de la couronne

La naissance du futur roi a déclenché un buzz extraordinaire sur internet : plus de 25 300 tweets à la minute au pic de l'activité sur le réseau social.

Les journalistes du monde entier, massés devant la maternité, ont relayé l'évènement qui a fait la Une un peu partout.

Le journal britannique The Sun s'est même rebaptisé "The Son" pour l'occasion.

La famille royale est donc au top de sa popularité après le mariage de Kate et William en 2011 et le jubilé de la reine l'année dernière. Même la France, plutôt d'un naturel hostil aux têtes couronnées, semble prise dans cette effervescence autour de cette noble saga.

L'analyse de Christian Roudeau, ancien correspondant de Radio France à Londres, invité du 13h

Royal baby
Royal baby © radio-france
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.