LA HAYE (Reuters) - La Cour pénale internationale (CPI) a émis lundi des mandats d'arrêt à l'encontre du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, de son fils Saïf al Islam et d'Abdoullah al Senussi, chef des services de renseignement, pour crimes contre l'humanité.

A la demande du Conseil de sécurité des Nations unies, Luis Moreno-Ocampo, procureur en chef de la CPI, avait demandé en mai l'émission de ces mandats pour le meurtre avec préméditation d'opposants.

Aaron Gray-Block, Jean-Philippe Lefief pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.