les élus de crimée votent le rattachement à  la russie
les élus de crimée votent le rattachement à la russie © reuters

Ce matin, le Parlement de Crimée a demandé son rattachement à la Russie, plutôt que de rester en Ukraine. Un referendum sera organisé dans dix jours. Dans le même temps, les ministres européens sont réunis à Bruxelles pour un sommet exceptionnel.

La situation est explosive dans l'est de l'Ukraine. Alors que les troupes russes ont pris possession pacifiquement de la province, voilà que les parlementaires de Crimée votent un rattachement à la Fédération de Russie. Ils demandent à la population de le ratifier dans dix jours lors d'un referedum, le 16 mars. Sur place, 60% des habitants sont d'origine russe et l'issue du vote ne laisse pas de mystère.

Reportage devant le Parlement de Crimée, de Géraldine Hallot

A Moscou, Vladimir Poutine a annoncé ce matin qu'il avait organisé une réunion avec son Conseil de sécurité. Le président russe a justement abordé la possibilité de réintégrer la Crimée à la Russie. Elle avait été"donnée" à l'Ukraine ne 1954 par Nikita Khrouchtchev et bénéficie depuis 1992 d'un statut de république autonome.

Mais si Kiev a accordé une autonomie à la Crimée, l'Etat central ne compte pas du tout se séparer de cette région. Du coup, la décision du parlement local a immédiatement fait réagir les autorités. Pour elles, cette décision n'est tout simplement pas légale.

A Kiev, les explications de Ruddy Guilmin

L'Europe de son côté, ne s'attandait pas à des avancées si rapides des pro-Russes. Les ministres des Affaires térangères de l'Union sont réunis aujourd'hui à Bruxelles, justement pour un sommet exceptionnel sur l'Ukraine. La décision du parlement de Crimée est tombée au début de leur réunion. Et désormais, l'UE va avoir du mal à écarter des sanctions envers la Russie.

Les détails à Bruxelles de Quentin Dickinson

.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.