[scald=61181:sdl_editor_representation]ATHENES (Reuters) - Antonis Samaras, chef de file de l'opposition conservatrice, a réclamé dimanche la démission du Premier ministre grec George Papandréou et s'est dit prêt à coopérer dans cette hypothèse.

"Je suis décidé à aider. Si Papandréou démissionne, tout se mettra en place", a-t-il déclaré, sans préciser explicitement s'il participerait à un gouvernement de coalition.

Renee Maltezou, Jean-Philippe Lefief pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.