Ammar Abd Rabbo est un photographe franco-syrien. Il a photographié la ville meurtrie pendant plusieurs années. Des clichés et un témoignage poignants rassemblés dans un livre.

Alep (Syrie), quartier de Izaa, le 16 mars 2013
Alep (Syrie), quartier de Izaa, le 16 mars 2013 © Ammar Abd Rabbo

Ammar Abd Rabbo est photographe, auteur d'un livre de photos sur Alep en guerre. Il y a cinq ans, ce photo-reporter franco-syrien, né à Damas (Syrie) en 1966, était plutôt bien intégré dans la société syrienne. Puis sont venues les premières manifestations pacifiques, les bourgeonnements d'un "printemps arabe" réprimé dans le sang.

Je ressens de la tristesse, de l'effroi. C'est difficile pour tous ceux qui gardaient l'espoir d'une Syrie sans les Assad, sans Daesch.

►►►ÉCOUTER | L'interview de Ammar Abd Rabbo, photo-reporter franco syrien et auteur de Alep : à elles, eux, Paix ! aux éditions Noir et blanc etc. dans le journal de 13 heures de France Inter le 23 décembre 2016.

Alep (Syrie) en 2014
Alep (Syrie) en 2014 © Ammar Abd Rabbo
Alep (Syrie) dévastée
Alep (Syrie) dévastée © Ammar Abd Rabbo
Alep (Syrie) dévastée
Alep (Syrie) dévastée © Radio France / Ammar Abd Rabbo
Alep (Syrie) : les scènes de désolation et de violence font partie du quotidien
Alep (Syrie) : les scènes de désolation et de violence font partie du quotidien © Ammar Abd Rabbo
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.