Le vaccin contre le Covid gratuit pour les plus de 65 ans, a créé un appel d’air en Floride pour les Américains disposant d’une résidence secondaire ou même de riches étrangers venus se faire vacciner, jusqu'à ce que le gouverneur en décide autrement...

En Floride, la vaccination est gratuite pour les plus de 65 ans et se pratique souvent en mode "drive"
En Floride, la vaccination est gratuite pour les plus de 65 ans et se pratique souvent en mode "drive" © AFP / NurPhoto / Paul Hennessy

Jusqu’à présent, le "Sunshine State" offrait le vaccin contre le Covid-19 à toute personne âgée de plus 65 ans, sans condition. Mais face à l’afflux d’Américains venus d’autres États, ou même d’étrangers venus se faire vacciner le temps d’un week-end, le gouverneur républicain Ron DeSantis a décidé de réserver la vaccination aux résidents permanents, ou saisonniers.

Selon le vocable local, Leon et Rita Kokal sont appelés des "snowbirds", des oiseaux migrateurs. Tous les ans, ce couple de retraités septuagénaire fuit le rude hiver de Cleveland, dans l’Ohio, pour passer quatre mois dans son appartement de Naples, sous le soleil de Floride.

Cette année, le programme de leur début de séjour est un peu différent de l’ordinaire. Depuis une semaine, le couple tente de se faire vacciner contre le Covid-19. Le vaccin est distribué sur rendez-vous, dans la chaîne de supermarchés Publix. Mais la tâche est bien plus ardue que Leon imaginait : "Tous les matins, à 6h, on se connecte sur le site internet pour voir s’il y a des créneaux disponibles pour obtenir le vaccin contre le Covid. Et on a échoué jusqu’à présent…"

Car le vaccin a été pris d’assaut dès les premières semaines, distribué gratuitement et sans condition aux plus de 65 ans, y compris ceux venus d’un autre État ou de l’étranger. La presse locale évoque la présence de riches touristes argentins venus en Floride spécialement pour se faire vacciner, le temps d’un week-end. 

Leon et Rita Kokal voudraient pouvoir profiter de leur séjour annuel en Floride pour sa faire vacciner
Leon et Rita Kokal voudraient pouvoir profiter de leur séjour annuel en Floride pour sa faire vacciner © Radio France / Sébastien Sabiron

Confronté à la grogne de ses administrés et aux longues files d’attente devant les centres de vaccination, le gouverneur républicain Ron DeSantis a décrété que la vaccination serait réservée aux résidents floridiens

"Pour recevoir votre dose, vous devez vivre ici, que ce soit de manière permanente ou saisonnière."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour obtenir son injection, il faut désormais fournir permis de conduire, factures ou autres documents justifiant d’au moins trois mois de présence annuelle en Floride. Un soulagement pour Leon et Rita, les "snowbirds" américains et canadiens étant montrés du doigt ces dernières semaines. "Je me considère comme une Floridienne à temps partiel", explique Rita. "Nous vivons ici pendant quatre mois. Nous injectons beaucoup d’argent dans l’économie locale. Le vaccin est gratuit. Je n’ai pas l’impressionner d’en priver qui que ce soit."

Malgré tout, le phénomène du tourisme vaccinal reste marginal en Floride. Depuis le début de la campagne vaccinale, 1,12 million de personnes ont été immunisées. Parmi elles, 19.000 personnes soit 3,5% résident en dehors de l’État, qu’ils soient américains ou étrangers.