[scald=201465:sdl_editor_representation]ABOU DHABI (Reuters) - La France a procédé au cours de la nuit de lundi à mardi à de nouvelles frappes aériennes contre les rebelles islamistes au Mali et elle va poursuivre le renforcement de son dispositif sur place jusqu'au déploiement de la force africaine, qui va prendre "une bonne semaine", a déclaré mardi François Hollande.

"Cette nuit, il y a encore eu des frappes qui ont atteint leurs objectifs", a déclaré le président français sur une base militaire française à Abou Dhabi.

François Hollande a ajouté que la France disposait de 750 hommes au Mali.

"Ça va encore augmenter pour qu'ensuite, le plus rapidement possible, nous puissions céder la place aux Africains", a-t-il dit.

Le déploiement des forces de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) va prendre "une bonne semaine", a-t-il jugé.

Elizabeth Pineau, édité par Bertrand Boucey

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.