La France ferme son ambassade au Yémen
La France ferme son ambassade au Yémen © MaxPPP

Le président français a évoqué un risque élevé d'attentats et a demandé aux ressortissants français sur place de prendre les plus grandes précautions.

Cette annonce intervient dans le cadre des mises en garde des gouvernements américain et britannique concernant un risque élevé d'attentats.

Nous avons des éléments nous laissant penser que la menace est extrêmement sérieuse et d'ailleurs un certain nombre de pays amis avaient également pris cette décision donc pendant plusieurs jours cette ambassade sera fermée.

Al Qaïda au Yémen est une organisation qui dispose de relais importants, et le contexte peut expliquer ces menaces dans le pays.

L'analyse de Dominique Thomas, chercheur à l'EHESS spécialiste des mouvements djihadistes

Les Etats-Unis redoutent une attaque

Washington conseille la prudence aux ressortissants américains à l'étranger, évoquant un risque accru d'attentats d'Al Qaïda au mois d'août, notamment au Proche-Orient et en Afrique du Nord. Le département d'Etat estime que les renseignements dont il dispose laissent penser qu'Al Qaïda et les organisations qui lui sont affiliées continuent de préparer des attentats au Proche-Orient et au-delà, et pourraient concentrer leurs efforts sur ce mois-ci. Cette alerte, a déclaré un responsable américain, se fonde sur les mêmes renseignements qui ont motivé des fermetures d'ambassades américaines demain . Le département d'Etat a diffusé une liste de 21 missions diplomatiques, dont celles d'Irak, d'Arabie saoudite, d'Egypte, du Bangladesh, d'Afghanistan, de Libye, de Yémen et du Soudan, qui garderont portes closes alors qu'elles auraient dû être ouvertes ce jour-là.

A New-York, les précisions de Charlotte Alix

__ Des sources au sein des services de sécurité américains, s'exprimant sous le sceau de l'anonymat, ont précisé que **la menace avait un lien avec Al Qaïda dans la Pénisule arabique** (Aqpa), organisation basée au Yémen qui avait organisé une tentative d'attentat manqué contre un avion de ligne reliant Amsterdam à Detroit à la Noël 2009. > L'objectif est d'attaquer les Occidentaux, pas seulement des intérets américains. Il y a une menace importante et nous y réagissons. Le président de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, Ed Royce, a déclaré hier qu'avec d'autres élus du Congrès, il avait eu mercredi une réunion avec le vice-président Joe Biden sur les dernières menaces en date. ### L'Union Européenne suit l'évolution de la situation A Bruxelles, l'Union européenne a déclaré qu'elle allait prendre "toutes les précautions nécessaires" après la fermeture annoncée de certaines ambassades américaines au Proche-Orient. A ce stade, a précisé le porte-parole de la Commission européenne,**l'UE n'a pas de preuve d'une menace** quelconque concernant spécifiquement les délégations de l'UE à l'étranger. Le service diplomatique de l'Union européenne compte 3.400 personnes et 139 délégations dans le monde entier. A Londres, **la Grande-Bretagne a fait savoir que son ambassade au Yémen sera fermée** demain et lundi en raison "de risques accrus concernant la sécurité". ### Interpol met en garde Interpol a demandé à ses 190 Etats membres de faire preuve de la plus grande vigilance après une série d'évasions dans des prisons de neuf pays depuis un mois, notamment en Irak, en Libye et au Pakistan. Interpol fait état dans un communiqué d'évasions de centaines de criminels dans lesquelles Al Qaïda pourrait être impliquée.
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.