Réunion de la dernière chance pour le gouvernement d'Alexis Tsipras
Réunion de la dernière chance pour le gouvernement d'Alexis Tsipras © EPA/MaxPPP

Réunion de la dernière chance entre la zone euro et Athènes pour tenter de trouver un accord pour poursuivre le plan d'aide à la Grèce. Un plan qui se termine théoriquement à la fin du mois. Mais après deux échecs, les négociations s'annoncent difficiles.

Les ministres des finances de l’Eurogroupe se retrouvent à 15h cet après-midi à Bruxelles. C’est la troisième réunion entre la Grèce et les 18 autres pays de la zone euro. Après deux échecs en moins de dix jours, c’est donc la tentative de la dernière chance pour arracher un compromis et prolonger le plain d’aide financier pour la Grèce. Car ce plan prend fin dans 8 jours. Et faute d’accord, Athènes risque de se retrouver à court d’argent et poussée vers la sortie.

Un match Grèce / Allemagne

Ce jeudi, la Grèce a donné des garanties à ses partenaires européens pour obtenir une prolongation des aides pendant 6 mois. Le gouvernement d’Alexis Tsipras s’engage notamment à tout faire pour atteindre l’équilibre budgétaire. Les Grecs se disent prêts également à accepter la supervision de ses créanciers internationaux. Mais Athènes prévient déjà : elle n'ira pas plus loin.

Mais cela sera-t-il suffisant ? Si Bruxelles se dit convaincue qu’un compromis puisse être trouvé, certains Etats de la zone euro se montrent beaucoup moins optimistes. C’est le cas de l’Allemagne. Berlin estime que les garanties proposées par Athènes ne sont pas suffisantes et exige que la Grèce poursuive l'assainissement de ses finances publiques et les réformes structurelles qui lui ont été demandées.

Les explications de Quentin Dickinson :La Grèce fait de larges concessions, assez loin du discours musclé de Syriza lors des législatives

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.