L'agence Moody's relève la note de la Grèce
L'agence Moody's relève la note de la Grèce © REUTERS/Thomas Peter / REUTERS/Thomas Peter

Le ciel s'éclaircie pour l'économie grecque. L'agence de notation Moody's vient de relever de deux crans la note d'Athènes avec une perspective stable. Moody's dit s'attendre à ce que le pays atteigne ses objectifs en matière budgétaire en 2014. la Grèce pourrait sortir de la récession en 2014.

La Grèce passe de C à Caa3, deux crans de mieux selon le barème des agences de notation. Moody's explique que cette décision reflète la consolidation budgétaire importante réalisée par la Grèce, l'amélioration de ses perspectives économiques à moyen terme et la réduction sensible du fardeau des intérêts de la dette. Moody's est la troisième et dernière grande agence de notation à relever la note de la Grèce depuis décembre 2012, dans la foulée de la victoire électorale d'un gouvernement qui soutient le plan d'aide du FMI et de l'Union européenne, lequel a évité à Athènes une faillite et une sortie de la zone euro.

Les précisions à Athènes d'Angélique Kourounis

Standard & Poor's a été la première à agir en relevant la note grecque de "défaut sélectif" à B- en décembre 2012. En mai dernier, Fitch relevait la note de la Grèce de CCC à B-.

La Grèce demeure cependant, avec Caa3, classée en catégorie "en défaut, avec quelques espoirs de recouvrement", signe d'un niveau d'endettement toujours élevé - de l'ordre de 175% du PIB du pays actuellement. L'Union européenne et le Fonds monétaire international ont jusqu'à présent débloqué 216 milliards d'euros de prêts à la Grèce au cours des trois dernières années.

La Grèce en chiffres
La Grèce en chiffres © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.