[scald=92545:sdl_editor_representation]ATHENES (Reuters) - Le parlement grec a approuvé lundi la loi d'austérité très impopulaire destinée à assurer l'octroi au pays d'une deuxième aide financière de la part de l'Union européenne et du Fonds monétaire international et à éviter une cessation de paiement.

Des violences et des incendies ont éclaté dans le centre d'Athènes pendant que les députés débattaient du texte, qui prévoit notamment 3,3 milliards d'euros d'économies via des baisses des salaires et des retraites.

Harry Papachristou, Gregory Schwartz pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.