La mort d'Hurricane Carter, boxeur emprisonné 20 ans à tort
La mort d'Hurricane Carter, boxeur emprisonné 20 ans à tort © DR / Michael Borkson

Son nom est associé au ring et au système carcéral américain. Rubin "Hurricane" Carter est mort hier à 76 ans à Toronto au Canada. Il souffrait d'un cancer de la prostate. L'ancien boxeur noir-américain a passé 20 ans en prison pour un triple meurtre dont il a finalement été innocenté.

Il avait et beau clamer son innocence, Rubin "Hurricane" Carter a été condamné deux fois, en 1967 et 1976, accusé du meurtre de trois Blancs dans un bar du New Jersey en 1966. Le jury exclusivement blanc avait prononcé la peine, infligée également à son co-accusé noir John Artis.

Le récit de Charlotte Alix à New-York

"Hurricane" est devenu le symbole de l'injustice

Après l'avoir rencontré, Bob Dylan lui a consacré une chanson "Hurricane". Sa vie a aussi inspiré un film avec Denzel Washington sorti en 1999.

"Hurricane" Carter a été libéré en 1985, après plus de 19 ans de prison. C'est un juge fédéral qui a annulé sa deuxième condamnation, l'estimant entachée de racisme.

Son arrestation en 1966 avait stoppé nette sa carrière de boxeur.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.