Dans les rues de la capitale malgache, les habitants cherchent désespérément des "cache-bouche" et des antibiotiques pour se prémunir de la peste.

Le gouvernement tente d'engager des mesures d'urgence pour enrayer l'épidémie.
Le gouvernement tente d'engager des mesures d'urgence pour enrayer l'épidémie. © AFP / Henitsoa Rafalia

La peste fait son retour à Madagascar. Comme chaque année depuis 1980, cette maladie réapparaît sur cette île entre septembre et avril. Selon l'Organisation mondiale de la Santé, on dénombre 24 morts et 133 cas de personnes contaminées depuis le 28 août à Madagascar.

La première victime était un homme venu de la région du centre de "Madagascar", il est décédé dans un taxi-brousse alors qu'il tentait de rejoindre Tamatave, sur la côte est de l'île. Depuis sa mort, la maladie s'est répandue et ce jusqu'à Antananarivo, la capitale. Contrairement aux précédentes épidémies, "celle-ci touche les grandes zones urbaines, y compris la capitale et les villes portuaires", ce qui, selon le porte-parole de l'OMS, augmente le risque de transmission interhumaine.

C'est une forme de peste qui est hautement transmissible et qui peut provoquer la mort en l'absence de traitement.

Pénurie de "cache- bouche"

Au sein de la population la panique s'installe, et a même provoqué une pénurie de masques , les "cache bouche". La peste se développe chez les rats et la bactérie est véhiculée par les puces. Chez l'homme, la forme bubonique se soigne si l'on prend des antibiotiques à temps. En revanche, sous sa forme pneumonique qui se transmet par la toux, elle peut être fatale en 24 à 72 heures. Dans la capitale tout le monde est par conséquent à la recherche de ces "cache-bouche".

Par ailleurs, l'OMS s'inquiète du nombre très élevé de morts alors que que nous ne sommes qu'au tout début de la "saison" habituelle de cette épidémie.

Les zones de foyers naturels de la peste dans le monde
Les zones de foyers naturels de la peste dans le monde © Radio France / visactu
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.