Près de deux millions de jeunes venus de 180 pays sont attendus à Cracovie à partir du 26 juillet

La Pologne accueille les premiers jeunes participants aux JMJ
La Pologne accueille les premiers jeunes participants aux JMJ © AFP / NurPhoto/Mateusz Wlodarczyk

Près de 2 millions de jeunes de 16 à 35 ans, venus de 180 pays, sont attendus du 26 au 31 juillet à Cracovie, sur les terres de Jean-Paul II, le pape polonais créateur de ces rassemblements au milieu des années 1980.

Après avoir passé plusieurs jours à Cracovie, les "pèlerins" iront au Camp de la Miséricorde, à une douzaine de km de distance, pour une veillée à ciel ouvert avec le pape François et la messe finale, le dimanche 31 juillet.

Pendant 5 jours, les jeunes catholiques de plus de 80 nationalités différentes vont se rencontrer, échanger, assister à des conférences autour de la foi, participer à des temps de prières et d'écoute. La foi est évidemment très présente, mais le côté festif du rassemblement est aussi important : des concerts sont également proposés, des rencontres sportives, des jeux...

Parmi ces jeunes, 35.000 sont des Français qui auront un programme dense de rencontres, messes, veillées, catéchèses, temps de prière et événements artistiques. Pour la plupart, ils vont partager la vie de jeunes venant d'autres pays, dans des diocèses polonais.

Tous attendent beaucoup de la rencontre avec le pape François à Cracovie, lors du chemin de croix, de la veillée et de la gigantesque messe de clôture. Ce pape proche des pauvres, qui se préoccupe des réfugiés et des migrants. Certains sont là pour revivre l'expérience des JMJ de Rio en 2013 ou de Madrid en 2011. Pour se retrouver entre catholiques, pour enfin ne plus se sentir "le seul catho de la classe". Vivre leur spiritualité.

Albane a 23 ans. Elle boucle son sac car aujourd'hui, elle s'envole pour Cracovie, où ont lieu les 31e JMJ les Journées Mondiales de la Jeunesse. Et le programme est chargé…

Albane
Ce sont de grosses rencontres ou tout le monde se mélange, il y a aussi des festivals de la jeunesse, des concerts, on visite aussi la ville, c’est très priant très festif

De nombreuses activités, de la prière en passant par les rendez-vous sportifs ou les temps d'échange, et bien sûr la rencontre avec le Pape François dimanche.

*Pauline est impatiente, Elle attend beaucoup de ce rassemblement. 
*J’attends un peu une halte spirituelle, le matin on a une conférence et l’après-midi c’est des carrefours de discussions. J’attends de m’enrichir et d’apprendre beaucoup de choses

S'enrichir en rencontrant des chrétiens du monde entier, c'est aussi ce qui a poussé Vincent à partir pour sa première JMJ. Ce qui lui plaît le plus, c'est le caractère inédit de l'événement.

*Vincent
*Rencontrer plein de jeunes et partager sa foie avec eux, c’est quelques choses qu’on ne fait pas tous les jours. C’est important de montrer cette mage de l’église jeune et dynamique alors qu’on a souvent un cliché de la messe où il n’y a que des vieux J’attends du pape qu’il mette en avant la présence des jeunes au sein de l’église

Le pape prononcera son discours dimanche prochain. Plus de deux millions de personnes sont attendus à Cracovie pour l'écouter.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.