La Russie a massé environ 20.000 soldats près de la frontière avec l'Ukraine et pourrait prétexter une mission humanitaire ou de maintien de la paix pour envahir l'est du pays, a estimé l'Otan ce mecredi.

les forces de kiev progressent vers donetsk
les forces de kiev progressent vers donetsk © reuters

Oana Lungescu, porte-parole de l’Otan, a déclaré que ce renforcement militaire allait à l’encontre des efforts mobilisés pour trouver une solution diplomatique à la crise :

Nous n'allons pas deviner ce que la Russie a en tête mais nous pouvons observer ce que la Russie fait sur le terrain, et c'est une source de grande inquiétude

Première frappe aérienne à Donetsk

Le fief des séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine a subi mercredi pour la première fois une frappe aérienne. Elle est la première depuis les bombardements de l'armée ukrainienne en mai dernier, destinés à chasser les rebelles de l'aéroport international de Donetsk. Cette frappe aérienne est l'illustration de l’intensification des manœuvres de l’armée ukrainienne qui a perdu 18 hommes dans les combats.

La bataille de Donetsk peut dégénérer à tout moment. Le compte-rendu de la situation avec Pierre Ludwig

Par ailleurs, la mairie de Donetsk a indiqué

Le district Kalininski a subi dans la nuit -de mardi à mercred- une frappe aérienne qui a laissé un trou de 4 mètres de diamètre et de 1,5 mètre de profondeur sur la route

Andriï Lyssenko, porte-parole militaire ukrainien, a affirmé que l'armée n'était pas responsable de cette frappe. Il a par ailleurs annoncé que l'armée avait perdu 18 hommes en 24 heures dans des combats dans l'est et que 54 avaient été blessés.

La population, elle, a fui Donetsk depuis plusieurs jours pour échapper aux combats.

►►►ALLER PLUS LOIN -Le reportage de Mathilde Lemaire

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.