Les enfants des communautés bantoues et pygmées dans une école de Muhuya, République démocratique du Congo
Les enfants des communautés bantoues et pygmées dans une école de Muhuya, République démocratique du Congo © REUTERS/Habibou Bangre

Une bonne nouvelle en ce début d'année. Il n'y a jamais eu autant d'enfants scolarisés dans le monde qu'en 2015. Des chiffres qui proviennent d'un rapport de l'ONU 2015 sur les Objectifs du millénaire pour le développement.

Malgré les guerres, malgré le nombre record de réfugiés dans le monde, l'éducation des enfants ne s'est jamais si bien portée. Le nombre d'enfants non scolarisés en âge de fréquenter l'école primaire a diminué de façon spectaculaire. Ils étaient 100 millions en 2.000. Et 57 millions en 2015.

Rien qu'en Afrique noire, qui concentre la moitié des enfants qui ne vont pas à l'école, le taux de scolarisation en primaire a gagné 20 points depuis l'an 2000.

Autre bonne nouvelle : les filles vont aussi beaucoup plus en classe

Certes, elles restent moins scolarisés que les garçons en Afrique subsaharienne : 56% des enfants non scolarisés sont des filles, mais des progrès ont été faits. Elles étaient 48% à fréquenter l'école au début des années 90. Elles sont aujourd'hui près de 80%. Mieux encore, en Asie du Sud, les filles sont même maintenant plus nombreuses que les garçons dans l'enseignement primaire. Alors que le taux de scolarisation était de 74 filles pour 100 garçons il y a 25 ans.

La conséquence c'est que le taux d'alphabétisation des jeunes dans le monde a augmenté, un gage de meilleures conditions de vie et d'emplois plus qualifiés.

Mots-clés :

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.