[scald=60035:sdl_editor_representation]LE CAIRE (Reuters) - La Ligue arabe a annoncé mercredi l'acceptation par la Syrie d'un plan visant à faire cesser la répression sanglante des manifestations contre le président Bachar al Assad.

En vertu de ce plan, Damas s'engage à organiser l'évacuation de ses forces de sécurité des villes et zones résidentielles du pays, de libérer des prisonniers, d'autoriser les médias à avoir accès au pays et de mettre fin totalement à la violence, a déclaré le Premier ministre qatari, Hamad bin Djassim al Thani.

"Nous sommes heureux d'avoir conclu cet accord et nous serons encore plus heureux quand il sera immédiatement mis en oeuvre", a déclaré le chef du gouvernement qatari à l'issue d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de la Ligue au siège de l'organisation au Caire.

Al Thani a ajouté que la Ligue arabe poursuivrait sa médiation entre le gouvernement syrien et l'opposition pour préparer l'ouverture d'un dialogue national d'ici deux semaines.

Edmund Blair, Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Mots-clés:

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.