recherches interrompues au large de lampedusa
recherches interrompues au large de lampedusa © reuters

Le Premier ministre appelle les responsables européens à réagir après le drame de Lampedusa, dont le bilan pourrait s'élever à 300 morts.

Les responsables européens doivent se réunir rapidement, selon Jean-Marc Ayrault. En marge d'un déplacement à Metz, le Premier ministre a réagi à la tragédie survenue jeudi à Lampedusa.

C'est un drame terrible, une tragédie (...) C'est important que les responsables politiques européens en parlent, et vite, ensemble.

À LIRE > De Lampedusa à la Pologne, les routes de l'immigration clandestine

Une embarcation transportant des migrants originaires de la Corne de l'Afrique a fait naufrage jeudi au large de l'île sicilienne de Lampedusa, faisant environ 300 morts ou portés disparus.

Peu d'espoir de retrouver des survivants

Sur l'île italienne, les recherches ont ete suspendues en raison des mauvaises conditions météo. Mais deux jours après le naufrage du bateau de migrants, on s'attend à un bilan d'au moins 300 morts. Pour l'heure, seuls 111 corps ont été retrouvés.

Les autres sont probablement restés bloqués dans l'épave du bateau, qui git par 50 mètres de fond.

Le bilan aurait pu être encore pire : des marins italiens ont bien sûr porté secours aux naufragés... Certains l'ont d'ailleurs fait au mépris de la loi, car leur geste pourrait être sanctionné.

Le reportage à Lampedusa de Sandy Dauphin.

Vendredi a été décrété jour de deuil national en Italie par le gouvernement italien et une minute de silence a été observée dans les écoles à la mémoire des victimes.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.