renaud lavillenie bat le record du monde de saut à la perche
renaud lavillenie bat le record du monde de saut à la perche © reuters

C'est l'avis du président de la Fédération française d'athlétisme Bernard Amsalem. Samedi, le perchiste français Renaud Lavillenie a battu le record du monde de saut à la perche de l'Ukrainien Sergueï Bubka. Il a sauté au-dessus de 6,16m.

Renaud Lavillenie a battu le record à Donestsk chez Sergueï Bubka, au premier essai et sans toucher la barre. Le champion français est sur un petit nuage.

Il va me falloir du temps pour redescendre sur terre.

De retour en France, le perchiste blessé a été accueilli en héros à l'aéroport de Roissy. Le reportage de Sébastien Paour

Depuis quelques semaines, Renaud Lavillenie s'approchait du record. Il avait franchi 6,08 mètres il y a deux semaines en Pologne et utilise depuis quelques temps des perches plus longues.

Samedi, il est pourtant passé près d'une désillusion. Après être parfaitement entré dans son concours, il n'a franchi 6,01 mètres qu'à son premier essai. Il a ensuite demandé que la barre soit placée à 6,16 mètres et a donc réalisé une performance historique.

Lavillenie, champion olympique aux Jeux de Londres en 2012, a battu d'un centimètre la marque du sextuple champion du monde ukrainien, qui l'a félicité personnellement puisqu'il assistait à cette réunion organisée dans la ville où il réside.

Beau joueur, l'ancien perchiste ukrainien a salué la performance du Français.

Je suis très content que Renaud ait obtenu ce résultat ici, dans ma ville natale.

Bubka, champion olympique à Séoul en 1988, avait établi le précédent record au même endroit, en 1993. Le record du monde en plein air appartient toujours à l'Ukrainien, qui a sauté 6m14 le 31 juillet 1994 à Sestrières, en Italie.

Lavillenie a pour l'heure un record en plein air à 6,02 mètres et un autre objectif à atteindre en extérieur puisqu'il n'a jamais été champion du monde, se contentant d'une médaille d'argent et de deux en bronze.

Aller plus haut ?

Bernard Amsalem est le président de la Fédération française d'athlétisme. Invité du journal de 13h, il est revenu sur l'exploit de Renaud Lavillenie;

Renaud peut faire beaucoup mieux dans les années à venir. Son potentiel peut aller jusqu'à 6.30 m.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.