Les électeurs du Bhoutan sont appelés aux urnes ce jeudi pour le second tour des élections législatives. Le mois dernier, le parti du 1er ministre a été éliminé. Ce pays grand comme la Suisse est surtout connu pour son "Bonheur Intérieur Brut."

Le Bhoutan est-il le pays du bonheur ?
Le Bhoutan est-il le pays du bonheur ? © Getty / Kelly Cheng

C’est un petit pays d’Asie du Sud, coincé entre l’Inde et la Chine : le Bhoutan. Avec ses 800 000 habitants, il est un exemple mondial en matière de protection de l’environnement.

Tout d’abord, le Bhoutan est le seul pays au bilan carbone négatif. C'est à dire qu'il absorbe trois fois plus de CO2 qu’il n’en produit. 

L'écologie, un pilier de la société

Selon la Constitution du pays, 60% du territoire doit être occupé par de la forêt. Les activités agricoles sont donc limitées et le commerce du bois est quasi inexistant. En 2015, la pays est même entré dans le "Guiness Book" avec un record : 49 672 arbres ont été plantés en une heure.

L'écologie est un pilier de la société, et peu importe le changement de gouvernement après le second tour des élections législatives de jeudi, "cela le restera" assure Françoise Pommaret. Elle est spécialiste du Bhoutan, directrice de recherche CNRS. Elle vit une partie de l’année sur place.

Rien ne changera dans la politique environnementale. Mais, attention, c’est aussi une société qui a des problèmes comme toutes les sociétés. Mais elle essaie de donner le plus de confort à sa population. Françoise Pommaret, spécialiste du Bhoutan.

40 sec

"L'écologie fait partie des grands principes de la politique bhoutanaise."

Par Victor Vasseur

5% des habitants sont au chômage

D'ici 2030, les élus le promettent, il n'y aura plus de rejets de gaz à effet de serre

Si le Bouthan est un pays coupé du monde, qui baigne dans ses traditions, il est pourtant en plein développement. La preuve : seulement 5% des Bhoutanais vivent en dessous du seuil de de pauvreté, le chômage, lui, ne dépasse pas les 3% (10% pour les moins de 24 ans).

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.