Boris Nemtsov
Boris Nemtsov © Reuters / Sergei Karpukhin

Les proches de l'opposant russe assassiné en février devant le Kremlin publient un rapport qu'ils présentent comme la synthèse de ses travaux. Intitulé "Poutine. La guerre", il affirme, contre la thèse du gouvernement russe, que des dizaines de soldats russes ont trouvé la mort en Ukraine.

Le document met en outre en cause les rebelles prorusses dans le crash de l'avion de la Malaysia Airlines. En juillet dernier, le Boeing et ses 298 occupants était vraissemblablement abattu par un missile en survolant l'Ukraine. L'Ukraine comme les pays occidentaux soupçonnent depuis le début des paramilitaires russes ou ukrainiens russophones d'avoir tiré le missile fatal, ce que dément évidemment le Kremlin.

Tout en niant tout engagement de troupes régulières, la Russie a toutefois admis que quelques "volontaires" russes sont partis à titre personnel combattre, notamment dans la région du Dombass.

Boris Nemtsov avait semble-t-il avant sa mort, rassemblé un certain nombre de preuves de l'engagement de Russes aux cotés de rebelles. Des familles de militaires tués sur le théâtre d'opération lui auraient par exemple demandé d'intervenir pour obtenir l'argent promis par les autorités en cas de décès sur le front. Le rapport évoque une somme de deux millions de roubles par soldat, versés à condition de ne pas révéler les circonstances de sa mort.

Marc Crépin assistait à la présentation du rapport

1'16

Rapport Nemtsov

Aucune réaction officielle du gouvernement russe à la publication de ce rapport. Néanmoins, de plus en plus de médias d'opposition réclament des autorités une clarification sur la période du conflit en Ukraine.

Infographie Boris Nemtsov
Infographie Boris Nemtsov © idé
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.